PUBLICITÉ

Premier League : Ismaila Sarr, l’éclosion d’un jeune espoir

Ismaila Sarr fait sensation en Premier League, ce week-end, et fait la Une de tous les journaux anglais. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive face à Liverpool, la pépite sénégalaise délivre une prestation remarquée avec Watford, depuis son arrivée chez les Hornets. Un spectacle qui augmente sa cote dans le championnat le plus suivi au monde, non seulement avec des records battus mais également pour avoir réussi à faire chuter les Reds pour la première fois de la saison en championnat. Brisant ainsi le rêve d’invincibilité de Sadio Mané et son club. 

Sarr fait fureur en Angleterre !

Âgé de 22 ans, Ismaila Sarr est en train de franchir un cap. Arrivé à Watford lors du mercato estival dernier, Ismaïla Sarr était à la recherche d’un match référence cette saison, lui qui a été gêné par deux blessures. Et ce samedi face à Liverpool, l’international sénégalais a montré toute l’étendue de son talent avec un doublé et une passe décisive lors de la victoire historique des Hornets (3-0). Une prestation qui n’est pas passée inaperçue.

Daily Express, Daily Star, The Independent, Daily Mail. Ce lundi, un joueur est sur toutes les Unes des journaux britanniques : Ismaïla Sarr. Auteur d’une incroyable performance samedi contre Liverpool, l’ancien joueur du Stade Rennais a amplement participé au succès historique des Hornets, qui ont réussi à faire chuter les Reds pour la première fois de la saison en championnat (les hommes de Jürgen Klopp restaient sur 26 victoires et un nul, ndlr).

Après une première période sans le moindre but, l’international sénégalais (22 sélections, 3 buts) a d’abord repris un centre du Français Abdoulaye Doucouré pour l’ouverture du score, avant de lober parfaitement Alisson d’un ballon piqué. Pour finir en beauté, le joueur de 22 ans a servi Troy Deeney pour le but du 3-0. Une superbe prestation saluée par le nouvel entraîneur de Watford Nigel Pearson, qui mise sur Sarr dans sa quête de maintien.

« C’est un bon joueur, un très bon joueur, et il est jeune en plus. J’hésite à placer des attentes trop élevées sur lui. Quand vous avez de jeunes joueurs, c’est important pour eux d’apprécier leur football, mais son impact a été très bon aujourd’hui. Nous devons faire tout notre possible pour qu’il reste disponible. Mais il a joué son rôle comme tout le monde, parce que toute l’équipe a fait ce qu’elle avait à faire », a-t-il témoigné à l’endroit de l’ancien de Génération Foot, après le match contre Liverpool.

Une lumière retrouvée au bon moment !

Ce retour en forme d’Ismaila Sarr arrive au moment où les Hornets en ont le plus besoin. Le jeune joueur a connu un début de saison mitigé marqué par une adaptation pas du tout rose en Premier League. L’ancien pensionnaire de la Ligie 1 française a raté plusieurs rencontres en raison des pépins physiques. Pire, l’ancien coach de Watford  Quique Sanchez semblait ne pas être ébloui par le talent du Sénégalais et ne placer pas ses attentes sur lui.

Fort heureusement, son successeur Nigel Pearson, n’avait pas le même œil à l’égard d’Ismaila Sarr.  Le coach britannique a toujours placé ses espoirs sur le vice-champion d’Afrique et l’a toujours manifesté. A aucun moment, Pearson n’a hésité de le mettre dans le onze de départ depuis que Sarr est de retour de blessure. Et après quelques semaines intéressantes fin décembre et début janvier (2 buts, 3 passes décisives), le joueur formé au FC Metz s’est une nouvelle fois blessé, cette fois-ci à la cuisse, ratant à nouveau quatre autres rencontres toutes compétitions confondues.

La suite, tout le monde la connaît désormais avec 21 minutes de jeu contre Manchester United le 23 février (défaite 3-0) et ce match de haut niveau contre Liverpool, ce samedi. Un exploit qui aura permis aux siens de sortir de la zone rouge et se placer à la 17e place. Et de nourrir les espoirs de maintien des Hornets dans cette première ligue anglaise.

Un exploit en défaveur de Sadio Mané !

Pourtant, Sadio Mané a averti les clubs de la Premier League de la qualité d’Ismaila Sarr en août. Le joueur de 22 ans a rejoint Watford pour un montant record de 30 millions de livres sterling en provenance Rennes cet été, et Mané l’a fait devenir une future star de la Premier League avec des alertes sur le poison Sarr.

“Le premier jour où il a signé, je lui ai envoyé un message pour lui dire bonne chance et que j’étais heureux pour lui”, a déclaré Mané en août peu de temps après que Sarr a rejoint Watford.

«Il est rapide. Je pense que les défenseurs auront du mal. La dernière fois que j’ai parlé à Robbo (Andy Robertson), j’ai dit: « Watford a un très bon joueur. J’aurai besoin de vous aider davantage sinon Ismaila Sarr vous tuera, car il est un bon dribbleur et très, très rapide”, a ajouté le Ballon d’Or africain.

Six mois plus tard, son compatriote sénégalais met fin à la série d’invincibilité des Reds dans la championnat anglais.  Une prouesse saluée par Sadio Mané à l’issue de la rencontre entre Watford et Liverpool. “C’est un jour de défaite mais je tiens à féliciter Ismaila Sarr qui a fait un excellent match. Ça lui fera du bien…”, a-t-il laissé entendre au micro de Bein Sports.

Des points marqués…

Avec sa progression actuelle, c’est tout logiquement que les portes des grands clubs de la Premier League se sont ouvertes. Car, avec cette prestation, la cote du joueur va surmonter monter et les clubs du Big 6 garderont un œil sur la pépite sénégalaise. D’autant plus, Arsenal avait déjà tenté d’attirer l’ancien de Rennes sans succès cet été.

Une lucidité devant les buts et une vitesse impressionnante sont les atouts du Lion de la Téranga. Des bagages techniques et des caractéristiques semblables à certains des meilleurs joueurs de la planète. S’il est évident qu’il n’a pas encore atteint le niveau de son modèle (Sadio Mané), il fait déjà une entrée fracassante parmi les jeunes stars du ballon rond.

whatsapp 867
Annonces

Un commentaire

  • Pape Niang

    léna rék moy thiatam moy blesure you bari mais bouko yalla mousalee thi blesure dina fi tothie

Publier un commentaire