PUBLICITÉ
aspt"
Foot Féminin: Hapsatou Malado Diallo, le présent et le futur de la Tanière
PUBLICITÉ

Foot Féminin: Hapsatou Malado Diallo, le présent et le futur de la Tanière

A 16 ans, l’attaquante est passée des U17 aux séniors en passant par les U20 dans les sélections du Sénégal. Mais cela ne l’a pas empêché de faire ses devoirs domestiques avec l’US Parcelles Assainies (USPA) club avec lequel, elle a réussi le doublé coupe-championnat. Ce qui est fait de la native du sud-est du Sénégal un grand espoir du football féminin sénégalais et des observateurs d’annoncer que ce n’est pas seulement l’avenir mais elle peut être aussi le présent.

‘’Moi je la présente comme une surdouée’’, a osé Seyni Ndir Seck, la présidente de la Commission du football féminin à la Fédération sénégalaise de football (FSF) qui est par ailleurs, une ancienne joueuse des Lionnes du Sénégal.

‘’Et c’est pourquoi, je me suis personnellement investie pour que ses parents acceptent de la laisser jouer au football et de la laisser venir à Dakar pour vivre sa passion’’, a rappelé l’ancienne capitaine des Lionnes interrogée sur la joueuse de 16 ans qui a réussi le doublé coupe-championnat cette saison.

Hapsatou Malado Diallo, c’est notre facteur X, a répondu Séréna Léna Gomis, son entraîneure dans l’équipe de l’USPA évoquant la jeune attaquante internationale qui a rejoint son équipe en provenance des Aigles de la Médina à la fin de la saison dernière.

‘’A la fin de la saison dernière quand des départs ont été annoncés dans notre équipe, nous avons coché son nom en priorité et nous n’avons pas été déçus et malgré les nombreuses sélections, elle a répondu présent’’, a rappelé la technicienne soulignant qu’elle a marqué 12 buts toutes compétitions confondues.

Et elle est présente lors des grandes occasions contre en finales de la Coupe nationale et du championnat quand elle a ouvert le score, a insisté Mme Gomis, par ailleurs, entraîneure adjointe en équipe nationale U20.

Elle est technique, va vite et elle percute bien, c’est une attaquante moderne, Soukeye Cissé, Entraîneure-adjointe du Sénégal

En plus de ses qualités sportives, elle est facile à gérer et c’est pourquoi Soukeye Cissé, l’adjointe au coach national Mame Moussa Cissé, n’a pas hésité à l’héberger chez elle.

‘’Elle est technique, va vite et elle percute bien, c’est une attaquante moderne et si elle accepte de travailler on va entendre parler d’elle sous peu’’, prédit la technicienne soulignant qu’elle est loin d’être un produit fini.

Et d’ailleurs, poursuit-elle, la jeune footballeuse qui a joué cette saison les éliminatoires chez les U17, U20 et chez les seniors, est consciente qu’elle doit travailler pour arriver au niveau des meilleures.

En équipe nationale, elle est consciente que la concurrence sera rude avec la présence des Nguenar Ndiaye (le Puy, France) et autres Mama Diop (Marseille, France), a-t-elle poursuivi soulignant qu’elle va apprendre au côté de ses grandes joueuses.

Interrogée à la veille du dernier match qualificatif à la Coupe du monde U20 contre le Nigeria en mars dernier, la native de Tambacounda (sud-est du Sénégal) évoquait la ‘’grande chance de pouvoir jouer dans toutes les sélections’’

‘’Ça m’a permis d’apprendre avec les différents staffs. Je travaille beaucoup pour m’améliorer’’, a-t-elle dit se souvenant des difficultés à faire sa passion.

‘’Mes parents étaient très réticents à l’idée de me voir jouer au football mais aujourd’hui, ils savent que c’est ma passion et ils m’encouragent à faire des performances’’, a ajouté Hapsatou Malado Diallo.

Avec CAF

#Football #HapsatouMaladoDiallo #LionneDuFoot #Sénégal

PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. samuel

    wantè sen entraineur khamoul dara mom migui baye thie banc bi gni dahk foot ball thie 2 eme match bi e pui sen n 13 ak n 10 gnigui thie milieu terrain mais defou gnou fi dara 2 eme match bi gn raye equipe bi passe yèp advairsair bi kagnou koye diokh