Fecafoot : Samuel Eto’o dépose sa candidature et menace en cas d’échec

Samuel Eto’o est officiellement candidat à la présidence de la Fecafoot. L’ancien buteur du FC Barcelone a en revanche mis en garde la Fédération en cas de fraude électorale. Samuel Eto’o a confié à la presse avoir décliné le poste de vice-président qui lui a été proposé.

Fecafoot : Samuel Eto’o dépose sa candidature et menace en cas d’échec

Indiquant qu’il sera élu président malgré la fraude. « A la dernière réunion qu’ils ont tenue, ils ont dit qu’ils allaient guillotiner tous ceux qui ont eu le courage de me donner leur parrainage », a déclaré Eto’o. Et de s’interroger « ils ont crié partout qu’ils avaient des voix mais de quoi ont-ils peur? ».

Menaçant, Eto’o a poursuivi, « qu’ils sachent que si l’un de camerounais qui m’a donné sa voix est éliminé, je viendrai à ce siège avec toute cette foule qui me suit et même celles des autres régions pour les déloger. S’il faille que j’amène notre gouvernement à le faire, je le ferai ».

Le meilleur buteur de l’histoire de la CAN, avait annoncé sa candidature le 21 septembre dernier disant ne pas envisager de toucher des indemnités.

L’ex-buteur du FC Barcelone dit avoir été déçu par l’équipe dirigeante actuelle de la Fecafoot. L’élection du président de la Fecafoot est prévue le 12 décembre 2021.