Fadel Barro : « Un Etat qui ne protège pas l’enfance ne peut pas protéger les lanceurs d’alerte »

Fadel Barro : « Un Etat qui ne protège pas l’enfance ne peut pas protéger les lanceurs d’alerte »

Fadel Barro, ancien coordonnateur régional de la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (Pplaaf), soulève une question cruciale concernant la récente déclaration du président Bassirou Diomaye Faye sur la protection des lanceurs d’alerte au Sénégal. Alors que cette initiative est louable dans son principe, Barro exhorte les autorités à agir avec discernement et à éviter de politiser cette question vitale.

Lors d’une interview avec Le Quotidien, Fadel Barro souligne l’importance de s’intéresser à la corruption et de protéger ceux qui dénoncent les actes répréhensibles. Il reconnaît également la volonté affichée par le président Diomaye Faye de lutter contre le vol et la corruption, mais met en garde contre les risques de politisation de la protection des lanceurs d’alerte.

« La protection des lanceurs d’alerte n’est pas un sujet politique. Et il ne faut pas politiser cela. Il ne faut pas que ce soit juste une déclaration publique qui risque d’étouffer ou d’occulter la vraie réalité. Si le Sénégal veut vraiment protéger les lanceurs d’alerte, on n’a pas à commencer par une déclaration. On doit protéger les lanceurs d’alerte, mais il y a tellement de choses à faire avant », déclare-t-il.

Pour lui, si le Président veut lutter contre le vol et la corruption, il y a d’abord les dossiers de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) et on ne sait pas d’abord ce que contiennent ces dossiers-là. Il y a les dossiers de la Cour des Comptes avec les 1000 milliards du Covid19.

« On ne sait pas également dans quoi cet argent-là a été dépensé. Le Président Diomaye Faye a tant de dossiers à éclairer d’abord, avant de s’occuper de la protection des lanceurs d’alerte. A quoi ça sert de protéger les lanceurs d’alerte si le signalement, l’alerte elle-même, n’est pas traité par la Justice. Aujourd’hui, avec sa déclaration, tout le monde est en train de dire voilà, il y a tel vol par-ci et par-là. Tout le monde se prend pour un lanceur d’alerte. On risque à la fin de noyer les vraies alertes. On va noyer le vrai débat. C’est pour cela que j’exhorte les autorités publiques à se ressaisir et d’arrêter de faire des déclarations spectaculaires. Parce que, si on procède par le spectacle, et bien, on ne va pas protéger les lanceurs d’alerte, au contraire, on va les exposer. Parce que les vrais lanceurs d’alerte vont se cacher au détriment de faux lanceurs d’alerte, qui vont occuper la toile parce qu’ils font de la politique », ajoute-t-il.

37 COMMENTAIRES
  • Moulaye Ahmed

    Il faut d’abord dépoussiérer les rapports de contrôles précédents et les traiter sans distinction.

    • de quoi il parle

      il ne sait pas de quoi il parle. c’est comme si c’etait l’un ou l’autre. on peut faire les 2 en meme temps, surtout qu’il n’a pas a ébranler la machine de l’etat pour protéger les lanceurs d’alerte. ca ne lui prend aucun temps. le ministre de la justice n’a qu’a faire une circulaire instruisant le parquet de ne poursuivre aucun lanceur d’alerte. et au contraire ca va libérer le parquet qui pourra mettre plus de temps sur les dossiers pendants
      de quoi il parle ce bonhomme la?

      • Pape

        Il faut d’abord distinguer un lanceur d’alerte (qui a des informations sûres) d’un diffamateur qui lui ne peut prouver ce qu’il dit et va nuire à quelqu’un.

        Ensuite les juges n’appliquent pas ce que veut le ministre de la justice mais la loi or celle-ci est votée à l’assemblée nationale.

        Enfin faire les deux est possible mais il faut d’abord régler un certain nombre de choses qui ne le sont pas encore. Par exemple il y’a eu des affaires dénoncées à la mairie de patte d’oie. Cela concerne le gouvernement. Est-ce qu’on reprend, on envoie des contrôleurs ou on oublie ? Il n’y a pas que les rapports

    • Oussou

      L’un excluant pas l’autre.
      Fadel, t’as parlé pour rappeler que t’es là. Et on dirait que t’es jaloux des autres lanceurs d’alerte.

    • Jahman

      Ce ex de y a en marre se prend pour un donneur de leçons.alors qu’il était aphone durant le règne de bby. plutôt contribuer en proposant quelque chose. Sinon on peut pas vous prendre au sérieux.

  • Yougua

    Je suis d’accord avec mr barro

    • Djeyli

      Affirmation péremptoire

      • Djeyli

        Partageons la contribution d’un ami « Hummm…..
        On nous appris que denoncer un camarade etait une vilaine chose et en même temps que  » se denoncer » et avouer sa faute était une valeur. »
        Toutefois
        « En Corée dénoncer est une fonction sociale rémunéré par les Institutions officielles. Il y a même des « écoles qui enseignent les ficéles du metier. »
        Maintenant au Sénégal :
        « Autres temps autres moeurs ( parfois contradictoires)…. »

        *_mon sens cela n’est pas nécessaire puisque le poisson pour par la tête il suffit qu’ils soient modèles d’intégrité de rigueur et d’équité._*

    • Bouba Ndiaye

      Mr Barro doit se taire il était où quand les lanceurs d’alerte se faisaient emprisonner et se faisaient lincher par lancie régime.il à déserte ces camarades de Ya n’a Mare pour se cacher sur un soit disant mouvement politique.on la pas entendu durant ces 4 années de souffrance dont les sénégalais ont vécu avec le régie sortant.Cest dommage que des gens pareils qui ne sont imbus que par leur propre tête n’encourageons jamais les bonnes initiales mais tjours dans le dilatoire avec leur terme si : avant :
      De grâce vous vous n’êtes plus une voix autorisée continuer avec votre soit disant mouvement politique et laissez nous voire comment les nouvelles autorités vont s’y prendre pour mettre en œuvre leur volonté de vouloir faire bouger les choses .

      • August

        BOUBA Avant de proférer des absurdités, renseignez-vous d’abord. Vous demandez où était-il pendant que les lanceurs d’alerte étaient emprisonnés ? C’est parce que vous ne savez pas à travers qui ni par qui ils sont protégés depuis combien d’années. Monsieur Fadel Barro a mené ce combat en Afrique, formé des jeunes et les a protégés des risques et des dérives des lanceurs d’alerte. Vous ne savez même pas qu’il est le coordinateur de la Maison de l’Alerte en 2020, et qu’il a formé des journalistes ainsi que d’autres professionnels tout en sensibilisant. S’il parle, c’est parce qu’il maîtrise le sujet. Informez-vous et soyez sérieux..pauvre con

  • Mohamed Ali

    Bonjour,
    A mon avis c’est un problème délicat qui gangrène toute l’Afrique.

    Mais je suis sur que le président et son pm qui n’ont jamais été des corrompus peuvent affronter ce problème.

    A mon avis il faut faire une loi qui protège les lanceurs.

    Les lanceurs doivent être centralisés au sein d’une seule structure comme l’a dit Mr Fadel il ne faut que n’importe qui devienne lanceurs.

    Bon courage à SONKO et à DIOMAYE.

    • Le patriote

      N’importe quoi, tu n’auras jamais le courage de juré devant Dieu, qu’ils n’avaient jamais été corrompus. Tu es juste un partisans donc reste partisans c’est mieux comme ça

    • de quoi il parle

      non monsieur. n’importe qui peut dénoncer un crime économique déjà commis ou en cours. faut pas alourdir l’etat. c’est ca le patriotisme. faut encourager le public. dans tous les pays avancés, c comme ca

  • Cheikh Tourè

    Mohamed Alîîiiiiiiiiiiiiiiii

  • Ngor

    Le sénégalais n’est pas un delateur
    Seul le méchant l’aigri celui qui a raté sa vie celui là passera son temps sur les réseaux sociaux avec 1000 de connexion à salir lhonorabilite d’une personne

  • Beye

    Pour un gouvernement qui vient de s’installer ; si vous pouvez des contributions à faire je pense c’est beaucoup plus sage.Critiquer pour critiquer ça n’a pas de sens. Et plus il faut qu’on se mette au travail .

  • Feuz

    Fadel dslé car ces bouffons ne savent pas par où commencer ils sont allés trop vite en besogne et ils réaliseront qu’ils ont tout faux ils faut arrêter les déclarations fantaisistes et se mettre au travail

  • Huko

    Tu a raison frère Baro mais encourageons les lanceur d’alerte et je ne pense pas que le président va laisser les dossier de lofnac sil le fait il est foutu mais les lanceurs cest un grand moyen de dissuasion

  • Boynar

    Il faut bien rassurer les lanceurs d’alerte. Si Sonko a été radié de la fonction publique c’est parce qu’il a alerté sur des agissements délictueux. On peut donc comprendre que les nouvelles autorités rassurent les honnêtes citoyens qui dénoncent des faits délictueux. Le reste viendra in chaa Allah. Ne nous pressons pas.

  • Ccx

    Ce cretin etait ou durant ces 12 ans

    • August

      Toi cretin vas voir qui a porté le projet des lanceurs d’alerte en Afrique

  • M_c6.conf

    Je crois que le président étalait juste les grandes lignes de la politique qu’il souhaite mener dans son discours. La protection des lanceurs d’alertes en est une étape qui n’est encore en vigueur donc malgré ta soif d’opposer, c’était plus raisonnable d’attendre le meilleur moment pour attaquer au lieu de vouloir se montrer. J’aurais aimé entendre ta position sur les détenus politiques ainsi que les jeunes sénégalais assassinés lâchement par les FDS par ce qu’il exerçaient un droit constitutionnel qui est de se manifester.

    • Djeyli

      👍🙏

  • Fadilou

    Fadel baro danga ware noppi maye gnou diame talou gnoula gni dagnouye diop neka toignou si Diamond wakh dieuf rek nanal.ndokh

  • Assane NDIAYE

    Ah ce mec la est toujours vivant, je veux nommer fadel barro. Où est ce qu’il était de 2021 à aujourd’hui. Shuuuut. Shut up

  • Babacar

    Yaw da nga am problème

  • Abt

    REGARDEZ MOI ENCORE VOTRE TITRE ET CE QU’IL S’EST DIT DANS LE TEXTE.
    YEN BILAHI YALLAH YAKAMTIWOUL

  • Kheuch

    Oui lancer d’alerte pour des actions douteuses mais pas balancer des mensonges fabriquer de tte pièce

  • Aliou

    Est ce que l’un empêche l’autre? Est ce que tout cela ne peut pas ce faire en même temps? J’ai l’impression que il y a des gens qui souhaiteraient qu’ils échouent. Et ils pourraient jubiler. Ndeyssane !! Sénégal rék mo siy perte.

    • August

      Ton impression peut être fausse ( juste une impression)

  • Zack

    En donnant cet interview au Quotidien fadel s’est une c’est pour taper sur le gouvernement. Seulement il faut rappeler le rôle primordial des lanceurs dans une démocratie forte, l’esprit du gouvernement , c’est fini les dealers de la république les sentinelles sont partout 🫡👮🏾‍♂️✍️ ce pays va être remis à l’endroit par force pour le grand bonheur des sénégalais 🤫

  • Aba

    Barro c’est lui qui veut se faire entendre les gens viennent à peine d qrriver il faut les laisser travailler c’est tout il brasse du vent au mauvais moment

  • Lallah

    M. Barto n’a pas tord mais, je pense que les lanceurs d’alertes sont ceux qui connaissent, preuves à l’appui, les prêtes-noms des « détourneurs » de deniers publics.

    Pour cela, le dénonciateur devra écrire de façon confidentiel et joindre toutes les preuves à sa correspondance. Une plate-forme numérique devra être créée pour cela afin de mieux protéger les informateurs auxquelles il faudrait attribuer un numéro d’identification dés réception de leur courrier dans le but de les convoquer plus tard pour plus ample connaissance de leur dossier et de leur personnalité (une enquêtede moralité doit être envisagée). Sinon on ne s’en sortirai pas.

    Certes, il y a forcément d’autres moyens de sécuriser cette opération de « dénonciation citoyenne ».
    Bon dimanche à tous et à toutes.

  • simple citoyen

    faut qu on se dise certaines vérités , sans etre donneur de leçons .
    On a voté pour BASSIROU DIOMAYE FAYE et il a gagné avec une large majorité et est devenu président de la république .
    Maintenant il faut que chacun de nous soit humble et modeste et arrête de croire que le président lui est redevable de quoique ce soit parcequ on a tout simplement voté pour lui .
    Et arrêter à se mettre à lui exiger ceci ou cela .
    Le président Bassirou Diomaye Diakhére Faye , le premier ministre Ousmane Sonko et tous les membres du gouvernement , on leur doit le RESPECT .
    Qu on soit plus agé qu eux ou qu ils soient de notre génération on doit les respecter et arrêter de les tutoyer et leur faire des injonctions .
    Personne ne connait plus le pays que ceux qu on a élu .Ce serait prétentieux et suffisant de croire le contraire .
    Donc soyons sérieux , responsables et respectueux envers le président Diomaye, envers le premier ministre Sonko et envers tout le gouvernement .
    Pour d abord leur personne et ensuite pour les institutions qu ils incarnent .
    Et laissons les travailler en paix .

    Et nous mêmes de tous les corps de métiers , de tous les secteurs , de tous les syndicats , les pseudos activistes , les petits et incultes journalistes et les ignards animateurs , retournons tous TRAVAILLER .

    Blablater dans les grand -places di pousse-pions walla di belote ou sur les rs c est fini .
    Diomaye dou fékki kenne sa boppou kogn walla sa salon ngay ataya di wérrenté réal/ barça mou dioxla liguéye.
    Tokk mouy dox amoul , diog woutti mo am .

    À bon entendeur …salut !

  • Idy

    Depuis qu’il a quitté le mouvement y’en a Marre il n’a plus de crédibilité.
    C’est corrompu

  • Malick Ndiaye

    Khana tu n’as pas eu ton dose de yamba le train t’as laissé derrière

  • Patriote

    Lui cest quoi son pb? Tay la wakh yombeu bi sonko et la jeunesse thi ndibeulou Yalla féxé ba maki amoul 3eme mandat.
    Tu etais ou fadel Barro quand on les emprisonnés? On nous tué, on nous menacé ??
    Tay la guéneu wakh yomb. Passe ton chemin et laisse nous faire notre senegal avec nos sauveurs: Pr Bassirou Diomaye et Pm ousmane Sonko. Cest eux qu’on avait vu quand maki nous maltraité. Retourne dans ton trou.

Publiez un commentaire