PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
prof - Expulsion : La France enseignante se solidarise du prof sénégalais

Expulsion : La France enseignante se solidarise du prof sénégalais

Moustapha Gueye, professeur de physique-chimie, dans deux collèges de  Montpellier, est menacé d’expulsion. Et la mobilisation, qui s’agrandit autour du Sénégalais, était dans la rue, à la préfecture pour dire non à cette forfaiture.

Oqtf

Depuis 2017, Moustapha Gueye 32 ans, est enseignant contractuel dans deux collèges de réseau d’éducation prioritaire à Montpellier. Mais le 13 septembre dernier, il reçoit une obligation de quitter le territoire français pour le Sénégal. Parce que, à en croire le préfet, le métier de professeur de physique-chimie n’est pas sur la liste des métiers accessibles aux ressortissants sénégalais.

Solidarité de corps

Et, les collègues de Moustapha Gueye 32 ans, et d’autres personnes éprises de justice se mobilisent pour la non-exécution de l’arrêté préfectoral de Hérault expulsant un des leurs des établissements de Montpellier.

« On ne comprend pas pourquoi dans nos établissements scolaires où on a besoin d’enseigner, on veut priver nos élèves de ce prof. Alors qu’il est là pour aider le territoire français et aider les enfants de la République, on ne peut pas en même temps vous dire : « Tu travailles là et que dès que ton contrat de travail sera terminé, rentre au Sénégal ». ou encore, « on fait le même travail Moustapha et moi et on n’a pas les mêmes droits . Donc, on vient demander au préfet de régulariser notre collègue », voilà, entre autres, déclarations charriées par ses collègues.
Moustapha Gueye 32 ans, professeur de physique-chimie, est arrivé en France en 2011.

Parcours du pédagogue

M. Gueye officiait à l’Université de Dakar, avant d’intégrer l’université de Monpellier 2 avec master 2 en optoélectronique-hyperfréquences. Il a travaillé en tant « qu’homme toutes mains dans la restauration. « J’avais vu que le Restaurant cherchait des profs de physique-chimie, j’ai postulé et j’ai été recruté par le recteur via l’Académie de Montpellier ».

Expulsion Mobilisation
Annonces

(6) commentaires

Dacosta

Si vous apprenez à écrire dans un français simple.
* étudiait à l’Ucad et non officiait ( il n’était pas prof encore moins personnel adm)
* Il a travaillé comme plongeur à hippopotamus, d’ailleurs c’est moi qu’il a remplacé.
Arrêtez de faire dans le sensationnel.

    Mbour Guewel

    Vous aussi!! Vous corrigez en faisant encore une faute. 
    On dit c’est moi qui l’ai pas qui l’a remplacé. 

      Mbour Guewel

      Désolé j’avais pas bien lu. 

Ousmane Ndiaye

Pourquoi ils veulent tous rester en en France après leur étude ? m

Malick Diallo

Parce dans nos pays il nous manque le serieux cest pourcela ce meusieur veule rester en france tres bien payer ou renumerer .pour.les.salaires au senegal ya une tres grande eventaille

Amadou Mamadou Kane

Non Mbour Guewel! On dit bien c’est qu’il a remplacé

Publier un commentaire