PUBLICITÉ
Exposition MAURITANIDES: Mme Sophie GLADIMA pour une gestion « concertée et apaisée des ressources naturelles »
PUBLICITÉ

Exposition MAURITANIDES: Mme Sophie GLADIMA pour une gestion « concertée et apaisée des ressources naturelles »

Mme Aissatou Sophie GLADIMA a participé à la sixième édition de la conférence et exposition Mauritanienne sur les mines et l’énergie. Une rencontre qui s’est achevée ce mercredi 23 novembre au Centre international de Conférences de Nouakchott « Mourabitounes ».

PUBLICITÉ

Lors de cette 6ème édition, le ministre du Pétrole et des Energies a insisté sur la « gestion concertée et apaisée des ressources naturelles entres les deux pays« .

Au lendemain de la COP 27…

Le Ministre Mauritanien du Pétrole, de l’énergie et des mines, après avoir salué la présence du Sénégal, a rappelé que cette 6ème édition des « Mauritanides » se tient au lendemain de la COP 27 qui, selon lui « a prouvé l’intérêt de développer un cadre énergétique global pour lutter contre les changements climatiques« .

Claire vision des chefs d’Etats…

« Il a mis ensuite un focus sur le potentiel minier et gazier de la Mauritanie avec du fer, de l’or, du lithium, des phosphates sans oublier le gaz. Le gaz dont l’exploitation du gisement de GTA, découvert à la frontière entre les deux pays, se fait en parfaite harmonie avec le Sénégal. M. SALEH a salué la claire vision des chefs d’Etats des deux pays qui ont compris qu’il fallait aller dans ce sens indiqué par l’histoire et la géographie des deux pays« , souligne la note parvenue à Senego.

« Les deux pays ont toujours offert au monde un modèle de gestion concertée des ressources naturelles à travers le fleuve Sénégal qui est le quasiment l’un des rares cours d’eau au monde dont la gestion ne suscite aucune tension grâce à l’OMVS« , souligne-t-il.

Profitable aux populations…

Pour sa part, Mme Sophie GLADIMA a insisté sur l’importance d’une exploitation « apaisée du gaz de GTA pour les deux pays afin que les retombées issues de ce projet puissent être profitable aux populations… La nature qui fait toujours bien les choses a doté les deux pays de ces ressources et les dirigeants ont eu l’intelligence et la générosité de s’entendre très rapidement sur une exploitation apaisée de ces ressources en acceptant d’y aller ensemble« .

Non sans insister sur la « gestion transparente des ressources avec le Sénégal qui a adhéré à l’ITIE. Ce qui l’oblige à publier tous ses contrats« .

Politique fondée sur un mix énergie…

« Le Président Macky SALL, à travers le PSE veut atteindre l’accès universel à l’électricité en 2025. Aujourd’hui le taux d’accès national est de 78% mais avec des disparités entre milieu urbain et milieu rural. Le Sénégal continue à travailler en maintenant une politique fondée sur un mix énergie qui permet à notre pays de disposer de 30% d’énergie propre dans son parc de production. Et en perspective de l’exploitation du gaz, le Sénégal s’est doté d’une stratégie ‘Gas to power’ qui permettra de produire une énergie plus propre et à moindre cout pour les ménages et les industries« , rappelle-t-elle.

Exploiter « notre gaz« …

Mme Sophie GLADIMA a ainsi insisté sur « l’importance pour notre pays d’exploiter son gaz… Car, l’Afrique doit bénéficier de l’indulgence et de l’accompagnement des pays développés qui veulent imposer une transition énergétique harmonisée alors que c’est la forte industrialisation de ces pays qui est à l’origine des changements climatiques« .

#ExpositionMAURITANIDES #SauphieGladima

PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. Farouk Alpha

    Remède pour allongé la taille du masculinité et pour durée sur la femme. Retrouvez aussi la force quelque soit votre âge
    +229 56 02 49 82