Expo Horticulture Doha Qatar 2023 : Le Sénégal, avec l’Asepex, un des exposants de marque !

Sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall et du Premier Ministre Amadou Bâ, Monsieur Abdou Karim Fofana, Ministre du Commerce, de la Consommation et des PME, annonce la participation du Sénégal à la prochaine Exposition Internationale Horticole prévue à Doha, du 2 octobre au 28 mars 2024.

Cette initiative est menée en collaboration avec plusieurs ministères, dont celui des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, des Finances et du Budget, de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire et celui de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique.

Sous la direction de Mme Zahra Iyane Thiam, Commissaire général de Section, le Sénégal s’engage pleinement dans cet événement de grande envergure, le premier du genre en Afrique de l’Ouest. Cette participation mobilise les acteurs publics, les organisations professionnelles, les institutions académiques, le secteur privé et les médias du pays.

L’Exposition Internationale Horticole 2023 à Doha, dont le thème général est « Désert vert, Meilleur environnement en temps réel », vise à sensibiliser, inspirer et informer les participants et les visiteurs sur des solutions innovantes pour lutter contre la désertification et promouvoir un environnement durable à travers quatre axes majeurs : l’agriculture moderne, la sensibilisation environnementale, les technologies innovantes, et la durabilité.

Cet événement rassemblera plus de quatre-vingts pays et s’attend à accueillir trois millions de visiteurs. Outre sa présentation du ‘PSE Vert’ (Plan Sénégal Émergent Vert) et de ses initiatives connexes, l’Exposition offrira une plateforme d’opportunités économiques, commerciales et d’investissement pour les opérateurs sénégalais, grâce à l’ASEPEX (Agence Sénégalaise de Promotion des Exportations), contribuant ainsi à renforcer le rôle du Sénégal sur la scène internationale.

1 COMMENTAIRE
  • Jigo

    Au Sénégal on aime vraiment se leurrer

Publiez un commentaire