Annonces
» » » » » Exploitation minière au Sénégal, Kédougou a...

Exploitation minière au Sénégal, Kédougou a rapporté 116,8 milliards de Fcfa entre…

La contribution des 17 entreprises minières et 7 entreprises pétrolières retenues dans le périmètre de Kédougou s’élève à 118,1 milliards de FCfa pour l’année 2015 et 116,8 milliards de FCfa pour l’année 2016, avec comme plus grand contributeur le secteur minier (107,4 milliards de FCfa), soit 92% des recettes extractives. C’est ce qui est ressorti de l’adresse du ministre Mankeur Ndiaye, président du comité national Itie, présentant les rapports 2015-2017.

Les membres du secrétariat technique tout comme les représentants de « Publiez Ce Que Vous Payez » ont fait face à l’ensemble des couches de la population de la région de Kédougou, des membres du commandement territorial, des chefs de services techniques, des responsables de projets et programmes, pour présenter les grandes articulations des rapports Itie 2015 et 2016.

La problématique de la répartition effective des fonds de péréquation et d’appui aux collectivités locales, parmi tant d’autres éléments, a été au cœur des discussions.

A l’issue de la rencontre, le gouverneur de la région de Kédougou a donné des assurances quant à la redynamisation du cadre régional de concertation sur le secteur minier à Kédougou. Ce cadre, note-t-il, permettra de résorber le déficit de communication qui alimente les incompréhensions entre l’Etat, les communautés affectées et les compagnies minières présentes dans la zone.

Le président du comité national Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives), le ministre Mankeur Ndiaye, de rappeler que l’Itie « est un outil de référence crédible pour informer les communautés locales sur la gestion des revenus issus du secteur extractif et sur les dépenses sociales ». Il est revenu sur ce qu’il a appelé « les aspects cruciaux des rapports Itie publiés en 2017 » pour laisser entendre que « la contribution des 17 entreprises minières et 7 entreprises pétrolières retenues dans le périmètre s’élève à 118,1 milliards de FCfa pour l’année 2015 et 116,8 milliards de FCfa pour l’année 2016 » avec comme plus grand contributeur le secteur minier et ses 107,4 milliards de FCfa, soient 92% des recettes extractives.

Pour Mankeur Ndiaye, « ces revenus sont destinés à prendre en charge les politiques publiques destinées à favoriser la croissance économique et le développement durable ». Il expliquera que la dynamique tendant à opérer la seconde dissémination des rapports Itie à Kédougou se justifie par le fait que cette dernière est la collectivité territoriale aurifère par excellence du Sénégal et, à ses yeux, « l’or est devenu une ressource importante d’exportation du pays car les exportations en d’or industriel ont connu une augmentation exponentielle de 2009 à 2016, passant de 85,4 milliards à 193,3 milliards de FCfa ».

M. Ndiaye de souligner que « les contributions des entreprises minières dans la région de Kédougou sont de 13 milliards en 2014, de 18,4 milliards en 2015 et de 32,4 milliards en 2016, soit une hausse de 43% entre 2015 et 2016 », compte non tenu des dépenses sociales comme la patente de Sabodala Gold Operations de 709 millions de FCfa versée en 2016 à la commune de Sabodala.

Annonces
Annonces
Annonces

Un commentaire

  • ViNégre
    12/01/2018 21:00

    Malheureusement pour la population de KEDOUGOU..!!!
    Car, ils ne verront que du SABLE….

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

Annonces

Annonces

Afficher les suivants..