PUBLICITÉ
cherif salif sy - Evasion fiscale : "Plus de 2400 milliards tous les ans", Chérif Salif Sy

Evasion fiscale : « Plus de 2400 milliards tous les ans », Chérif Salif Sy

L’évasion fiscale a été au menu de l’émission « Lr Du temps » sur la iradio. Pour débattre sur le sujet, le journaliste Alassane Samba Diop a reçu ce dimanche l’économiste et enseignant chercheur, Chérif Salif Sy et t Jean-Louis Roy, ancien secrétaire général de l’Agence inter-gouvernementale de la francophonie et actuel président directeur général de banque. 

La responsabilité des gouvernements africains

Pour Chérif Salif Sy, « la responsabilité des gouvernements africains est évidente« . Car, selon l’économiste, « c’est à eux de respecter les textes, les lois qu’ils mettent en œuvre scrupuleusement. » Cependant, révèle-t-il qu’ « il n’y a pas d’efforts visibles d’arrêt de cette saignée. » Par exemple, poursuit-il, « pour le Sénégal, c’est plus de 2400 milliards qui sortent  par les opérateurs sénégalais en toute légalité« .

Sortir du sous-développement

« L’Afrique ne peut se contenter d’être seulement un espace de commerce« , poursuit-il. Et pour sortir le continent du sous-développement, il estime que « l’Afrique doit être un espace d’innovation, de création de richesses« . Parce que tout simplement, selon l’économiste, « l’Afrique est la seule région du monde où 94% des technologies utilisées nous viennent d’ailleurs. Et ce qui reste est le fait de, seulement deux pays : Le Nigéria et l’Afrique du Sud »

La technologie

« Nous ne participons ni à la définition des technologies, ni à la conception, ni à la recherche de développement, encore moins à la commercialisation. Être dans le coup, c’est être au cœur de la création de ressources, au cœur des développements pour tout ce qui est lié à la technologie« , conclut Chérif Salif Sy.

Chérif Salif Sy Evasion Fiscale
whatsapp 210
Annonces

(4) commentaires

Mbaye

Youssou Ndour le voyou fiscal

Ass

Monsieur Salif, charité bien ordonnée commence par soit, sortez de vos bureaux et allez conscientiser vos compatriotes. Descendez sur le terrain par moments.

Satar

Un de nos meilleurs économistes ! Merci Chérif ! Yalla na yalla yokk sa aÿ fann !!! COMMENT PEUT ON METTRE DE COTE UN ECONOMISTE DE CETTE DIMENSION ET PRENDRE UN DAOUDA DIALLO COMME MINISTRE DES FINANCES ????

Diouf Cheikh

Merci mon cher Cherif S. Sy. Au moins un des rares fils du Sénégal qui met les Points sur les i.
La responsabilité 1ère revient aux autorités gouvernementales ainsi que les Opérateurs économiques (nationaux), les mères ne respectent pas leurs propres lois en ne cherchant que remplir les poches, ou manque du courage politique et la Seconde achètent les consciences pour de ne pas acquitter leurs obligations au détriment de leurs compatriotes : Pas d,impôt égal pas de ressource pour l,Etat qui pilote le destin du pays ou des pays (au niveau de l,Afrique).
Merci mon cher professeur L.C.S.Sy.

Publier un commentaire