Euro 2016: Après les attentats, l’Allemagne au Stade de France, sans traumatisme

Pour son deuxième match face à la Pologne, l’Allemagne retrouvera jeudi soir (19h00 GMT) le Stade de France, où elle avait vécu les attentats de novembre. Sans appréhension particulière.
Le 13 novembre 2015, les joueurs allemands ont vécu de près la tragédie des attentats de Paris. Ils étaient sur le terrain, opposés à la France lors d’un match amical perdu 0-2, quand les explosions à Saint-Denis ont retenti. Elle-même menacée par une alerte à la bombe dans son hôtel dans la matinée, la Nationalmannschaft avait dû passer la nuit dans les entrailles du Stade de France et n’avait quitté les lieux qu’à l’aube. Les évènements avaient beaucoup marqué le groupe, joueurs et staff, qui avait reçu le soutien d’un psychologue les jours suivants.
Six mois après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, les Allemands s’apprêtent à retrouver le Stade de France, où ils joueront jeudi soir face à la Pologne (19h00 GMT). Mais ils assurent que c’est sans angoisse ni cauchemar qu’ils reviendront sur les lieux : «Nous nous sentons en sécurité actuellement et nous ne pensons pas à ça. Nous nous concentrons sur l’aspect sportif. Nous nous préparons et nous voyagerons comme pour notre match à Lille (2-0 contre l’Ukraine dimanche). Le reste n’est pas très important.»
COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire