Ethiopie: Les négociations sur le Grand éthiopien de la renaissance se terminent sans accord

En août, l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan avaient convenu de poursuivre les discussions sur le remplissage et l’exploitation du Grand éthiopien de la renaissance (GERD). Cependant, les dernières négociations n’ont abouti à aucun accord, malgré les discussions animées qui ont eu lieu à Addis-Abeba.

Le négociateur en chef de l’Ethiopie, le Dr Seleshi Bekele, a insisté sur le fait que des « idées constructives » ont été échangées sur les questions en suspens, toute en accusant l’Ethiopie d’avoir compliqué le processus. « Nous avons échangé des idées constructives sur diverses questions en suspens afin d’aplanir les divergences entre les parties », a-t-il déclaré, soulignant l’engagement de son pays à poursuivre les négociations de bonne foi.

Les dernières discussions ont eu lieu à Addis-Abeba après l’achèvement réussi du quatrième cycle de remplissage du GERD, conformément à la Déclaration de principes de 2015. Les trois pays du Nil demeurent déterminés à résoudre leurs divergences sur cette question cruciale.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire