Annonces
» » » » » Esclavage en Libye : Macron parle de...

Esclavage en Libye : Macron parle de “crimes contre l’Humanité”

  • Ankou Sodjago Ankou Sodjago

Le chef de l’État dénonce avec la plus grande fermeté la vente aux enchères de migrants à leur passage en Libye. La France a demandé une réunion “expresse” du Conseil de sécurité des Nations unies.

“Crimes contre l’Humanité”. Emmanuel Macron n’a pas mâché ses mots, ce mercredi 22 novembre, pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN.

“La dénonciation par la France est sans appel” et il faut que “nous puissions aller beaucoup plus loin pour démanteler les réseaux” de trafiquants, a ajouté le président après une rencontre à l’Élysée avec le président de la Guinée et de l’Union africaine, Alpha Condé.

Plus tôt, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé que la France avait demandé une réunion “expresse” du Conseil de sécurité des Nations unies au sujet de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye

“La France a décidé ce matin de demander la réunion expresse du Conseil de sécurité des Nations unies pour aborder cette question. Elle le fait comme membre permanent du Conseil de sécurité, elle a la capacité de le faire et nous le faisons”, a-t-il souligné devant l’Assemblée nationale.

Avec AFP

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • sam le pirate
    22/11/2017 18:00

    😞 😟 Que des minables ces dirigeants africains,les voilà depuis l’éclatement de cette tragédie dont est victime notre race sur le sol lybien,ils n’ont jusqu’ici posé aucun acte concret qui pourrait nous procurer ne serait-ce qu’une toute petite dose de fierté et de dignité aux yeux de cette opinion internationale habituée à la persistance et la gravité de nos malheurs mais surtout dégoutée par notre impuissance à les éviter ou à les éradiquer.N’etait-il pas plus juste et noble que ces dirigeants de tout les pays de l’Afrique du sud du Sahara coupent de manière immédiate,leurs relations diplomatiques et de toutes autres natures avec la Libye et saisir eux-mêmes les institutions internationales comme la cour pénale de la Haye mais avec cette action du leader de l’U.A Alpha Condé allant au nom et aux larmes de tout les citoyens noirs africains se lamenter et demander à la France…encore la France… toujours la France de trouver à notre place , nous les seules victimes,lees voies et moyens de punir sévèrement nos bourreaux les esclavagistes naars.Quelle honte,je dirais même que ce geste de Condé chez Macron c’est comme un couteau qu’on remu dans cette grave plaie que ressente aujourd’hui toute la race noire.Tchammmmm !!! 😞 😟

  • Afrique
    22/11/2017 18:10

    pourquoi toujours les pays africains.merdeeeeeeee a l’Afrique et nos présidents

  • Beug sama rew
    22/11/2017 18:24

    il en parle partout et pourtant les rohingyas ont connu pire c’est à peine qu’on en parle s’ils étaient des juifs alors là. ..pff
    même les nouveaux nés allaient en parler pauvre de nous

  • Kane Malick Ndiogou
    22/11/2017 18:33

    Quelle est la position de la Mauritanie dans cette affaire lybienne?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces