Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“Environnement : Sauvons nos forêts…” (Par Souleymane Gano)

Citoyens et citoyennes, chères populations de la Casamance naturelle, celles de la région de Kolda en particulier ! Nous vous saluons et vous exhortons d’être encore plus forts et plus déterminés dans la riposte contre le coronavirus, cette pandémie mondiale qui poursuit encore hélas sa propagation.

Depuis l’entrée au Sénégal le 2 mars dernier de la Covid19, vous avez été très braves, très engagés, et surtout très dignes dans ces circonstances particulières coïncidant avec l’hivernage.

Poursuivons ensemble nos efforts de riposte contre cette pandémie pour terminer avec ce mal, fruit de l’indigne coronavirus qui ne connaît pas de frontières et ignore tout statut social ou fonction. Triste démocrate alors.

Vaillants citoyens avertis, vous chers leaders des Collectivités territoriales et représentants des pouvoirs publics, aujourd’hui, nous sommes tous inquiets et interpellés face au bradage continue de nos forêts dans un contexte de changement climatique, source de danger pour nos vies.

Les forêts de notre région font l’objet d’exploitation abusive très souvent dans la clandestinité et en toute impunité malgré toutes les mesures coercitives prises par l’État ces dernières années.

Cependant, c’est le lieu de magnifier le travail exemplaire de nos vaillants agents des ”eaux et forêts qui remplissent au quotidien leur mission avec parfois peu de moyens et d’effectifs.

Dans le même sens, des amis et protecteurs de la nature, des ONG, des bonnes volontés qui interviennent dans le domaine aussi abattent un travail considérable en terme de sensibilisation notamment pour préserver nos forêts, notre nature, notre Environnement.

Congratulations les amis de la nature. Nous sommes tous ensemble dans ce noble combat citoyen. Toutefois, force est d’admettre qu’avec cette course aveugle au bradage de nos forêts, ce sont nos propres vies qui sont en danger par la faute de l’action humaine.

Sans le savoir ou même parfois, conscients du mal, des citoyens sénégalais du terroir, dans leur course effrénée à la recherche du gain, pillent notre patrimoine forestier et compromettent notre existence et surtout l’avenir des générations futures.

Nous devons tous savoir que ce mal né de l’action humaine n’épargnera personne. Il sera lourd de conséquences. Nous aurons tous des regrets lorsque le mal qui est déjà la aura fini d’atteindre des proportions extrêmes.

Sans aucune action rapide et coordonnée, nous serons tous comptables devant l’histoire lorsque le désert que personne ne souhaite frappera a nos portes. Le mieux pour nous tous sera de marquer notre histoire, notre vécu avec des actions et démarches positives pour notre bien-être commun.

Chères populations, chers dirigeants, chers leaders d’opinion, l’esprit civique, la démarche responsable nous dictent de prendre du recul et de mesurer le danger qui nous guette au jour le jour. Nous pouvons encore sauver la situation regrettable qui ne profite pas forcément à la masse.

Chères populations, chers leaders politiques, guides religieux et coutumiers, acteurs de la société civile, artistes, mouvements associatifs, notre responsabilité collective est engagée. Il y va de notre devoir de redevabilite en vers notre société humaine.

Nous estimons en toute humilité qu’ensemble dans la parfaite complicité positive entre populations, pouvoirs publics, Collectivités territoriales, mouvements associatifs, guides religieux et coutumiers, artistes, nous pouvons réussir à sauver nos forêts.

Et ainsi nous aurons marqué des points, sauvé nos vies et celles des générations futures. Notre réussite dans ce combat pourrait être suivie ailleurs dans le pays, en Afrique où les forets sont aussi menacées. Bonne préparation de la fête de Tabaski dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Redoublons de vigilance, tout en respectant les mesures barrières édictées par le ministère de la Santé et de l’action sociale.

Vive la Casamance naturelle ! Vive le Sénégal dans une Afrique unie et prospère.

Souleymane GANO, Journaliste à l’agence de presse sénégalaise (APS).

52 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    3:02 - 25/09/2020

    Awo ou Niarel: Comment Soumboulou Bathily a été roulée dans la farine !

    Whatsapp
    1:54 - 25/09/2020

    Affaire Karim Wade: “Boufekon may mom damay gnibisi…”, Oustaz Alioune Sall (Audio)

    Whatsapp
    0:40 - 25/09/2020

    Urgent-Touba: Sokhna Aïda Diallo répond à Serigne Modou Lô Ngabou, après son interdiction…

    Whatsapp
    0:04 - 25/09/2020

    Covid-19 et rassemblements: “La seule chose qui intéresse Macky, est le pouvoir qu’il a …”, CRD

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp