Entre 175 et 250 mille francs de hausse des salaires : Le palais guérit le personnel de santé

Après les enseignants, le corps médical a bénéficié de fortes hausses de salaire. Selon les corps, certains vont obtenir des augmentations entre 175 mille et 250 mille F Cfa. C’est une manière de corriger les disparités dans le traitement des agents de l’Etat.

C’est l’année des étrennes… Après les enseignants, les contrôleurs et inspecteurs du travail, les agents de l’agriculture, entre autres, le gouvernement vient de sortir une grosse enveloppe pour satisfaire les agents de santé. Et ils vont bénéficier d’augmentations conséquentes : dès la fin de ce mois jusqu’en 2024, les salaires de ces travailleurs seront haussés de 175 mille à 250 mille F Cfa.

Ce dernier montant concerne évidemment les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes. Il s’agit de l’octroi d’indemnités de logement, de risque santé, de représentation médicale, d’itinérant… Autant de mesures qui vont donner le sourire à au moins 8 mille agents, qui étaient en rogne ces derniers temps. Si les négociations ont traîné dans la nuit du jeudi au vendredi, les différentes parties aux négociations sont ressorties sans cacher leurs satisfactions.

« Les travailleurs de la santé sont très importants aux yeux de la société. L’Etat reconnaît bien cela. Je remercie les syndicats qui ont bien compris les efforts énormes que nous sommes en train de réaliser, explique Abdoulaye Daouda Diallo. Le Président Macky Sall a tenu à ce que tous les acteurs fassent le nécessaire afin de régler définitivement les problèmes ».

Il ajoute pour définir l’échéancier : « Au cours de cette année 2022, beaucoup d’efforts seront faits, ainsi qu’en 2023, pour finir ses engagements en 2024. » En écho, Mballo Dia Thiam, coordonnateur de And gueusseum, qui était prêt à signer le protocole d’accords dès ce jeudi, enchaîne : « Pour la question des indemnités, honnêtement il y a une augmentation, elle est passée de 15 000 à 30 000 F Cfa. Et nous avons aujourd’hui une indemnité qui a pu évoluer, il s’agit de l’indemnité d’itinérant, qui concerne les chefs de poste dans des stratégies avancées pour faire la prévention. Nous espérons que d’ici peu de temps, les autres problèmes seront examinés… »

Malgré le contexte très tendu avec le procès des sages-femmes de l’Hôpital régional de Louga, qui risquent 1 mois ferme, le ministère de la Santé et de l’action sociale avait déjà signé un protocole d’accords avec l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) And gueusseum. Il se résumait en 17 points, notamment la signature de deux décrets et deux arrêtés organisant le secteur de la santé.

Il s’agit de la régularisation de la situation administrative des techniciens supérieurs de santé et des règles d’organisation et de fonctionnement de la Fonction publique locale, la tenue des formations complémentaires des assistants infirmiers pour leur reclassement sur le plan hiérarchique, le versement des aides sociales dans les corps des assistants sociaux est aussi acté. Il en est de même de la révision de la rémunération des agents sans indemnités à la suite de leur reclassement en hiérarchie A1.

Par ailleurs, l’Alliance des syndicats de santé And gueusseum a également obtenu de la tutelle, l’enrôlement de tous les infirmiers et sages-femmes dans la loi de finance rectificative du budget 2022. La convention légifère aussi les processus de reclassement et le reversement des infirmiers brevetés, préventionnistes, assistants dentaires.
Pour le gouvernement, il s’agit d’un «effort budgétaire» supplémentaire après les dernières revalorisations.

Lors du dernier Conseil des ministres, le chef de l’Etat réitérait son attachement à l’amélioration du pouvoir d’achat des agents publics, avec l’entrée en vigueur, à partir du 1er mai 2022, des revalorisations salariales exceptionnelles dans la Fonction publique, ce qui constitue un effort budgétaire spécial de 120 milliards F Cfa. C’est une manière de corriger les disparités salariales dans la Fonction publique. Les enseignants devraient ressentir, dès la fin de ce mois, la matérialisation effective des accords récemment signés avec le gouvernement.

Avec LeQuotidien

13 COMMENTAIRES
  • Mamadou Dieng

    BRAVO Pdt Sall, un chef d’Etat soucieux de ces travailleurs doit mettre en place des conditions de motivations et d »amours dans le travail. Ne négligez aucun secteur. Les Sénégalais sont fatigués. Dieu ne dort pas et vous Rendra votre noblesse de coeur

  • max

    machaala très bonne décision.

  • bassamba

    mamour diallo deambule a sa guise dans le senegal sans inquiet car il sait qu’ il peut mouiller plus de personnes en cas d’arret

  • ghost

    Le pouvoir d’achat des fonctionnaires sénégalais est un élément central de la vision du Président de la Rép!! Le monde de l’éducation se met a jour, la santé est sur de bon rail bientot ce sera le tour de la poste, le Sport ne se plaint plus trop!! Merci au batisseur visionnaire Macky

  • vice hopt

    Sans tambours ni trompettes, le Commandant Suprême , méticuleusement, met le pays sur les rails de l’émmergence!! Les chiens aboient les 4/4 passent!! Macky

  • vice hopt

    Sans tambours ni trompettes, le Commandant Suprême , méticuleusement, met le pays sur les rails de l’émmergence!! Les chiens aboient les 4/4 passent!! Macky

  • Serviteur

    Toutes mes félicitations monsieur le président pour les efforts fournis. C’est la meilleure solution pour corriger les vices dans les centres de santé et autres.

  • motivation

    Ces gens il faut de vrai gouvernement avec des armées fortes ???? pour les tué comme en Égypte puisque qu’ils baissent leur putes et demandent des redevances sans payer les impôts.

  • sadio

    Il faut faire comme les rwandais, il faut les tué par milliers avant qu’ils ne comprend se sont des chien . Ont vit en société.

  • sadio

    même le Japon a été bombardé à l’arme nucléaire avant qu’ils ne comprennent des fois s’ils faut alors tué s’ils vous plaît.

  • sadio

    Il faut les tué pour avancer s’il faut parceque l’univers est fait d’énergie.

  • dos argenté

    Bravo président fondateur ! On t’aime bcp ! Qui peut le plus peut le moins dit-on. Ces milliards accordés dûment aux agents de l’état sont de loin plus onéreux que laisser tranquillement 2 citoyens caser dans une CL sans tambour ni trompette du moment qu’ils sont pris en charge par la collectivité de grâce président fondateur je sais que vous n’êtes pas foncièrement méchant mais vos ouailles le sont malheureusement. Prière de garder en vue la retenue, le discernement, la lucidité, la raison, la justice et éviter les larbins qui pilulent comme des furets autour de vous. N’écoutez que la voix de la raison et banissez la flagornerie des parasites qui sont prêts à tout pour conserver leur strapontin

  • Saliou Ndiaye

    Pensez aux retraités aussi eux qui ont permis par leur effort à revaloriser le traitement de tous ces fonctionnaires et travailleurs du privé.

Publiez un commentaire