Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Enrôlé dans le “Macky”, après Idy et consorts, Gakou vers une nomination imminente

Le Président de la République a réussi la prouesse de faire regagner dans ses troupes beaucoup de leaders de l’opposition. A la réunion du Secrétariat exécutif national de l’Apr, il a été aussi question de l’arrivée de nouvelles forces de l’opposition dans la mouvance présidentielle. Le Président Sall a confirmé que Malick Gakou sera à la présidence de la République. Sans préciser le poste qu’il occupera, lit-on dans Le Quotidien de ce jour.

Malick Gackou expédié au palais

Le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr qui s’est réuni vendredi dernier, a sorti un communiqué officiel qui a évoqué la situation interne du parti au pouvoir. Mais il y avait aussi, bien évidemment, des points qui ne pouvaient figurer dans un communiqué. Macky Sall n’a pas, en effet, fini son processus d’ouverture aux forces de l’opposition. Selon Le Quotidien, Macky Sall a informé ses camarades de son intention d’élargir sa majorité à Malick Gakou qui va rejoindre le Palais.

Un nouveau poste

Le Président de la République n’a pas précisé le poste qu’il réserve au leader du Grand parti (Gp), mais la presse a plusieurs fois annoncé qu’il serait ministre d’Etat. Jusqu’ici, Gakou était annoncé parmi les opposants devant rejoindre la mouvance présidentielle, après Idrissa Seck et ses hommes, mais aussi Oumar Sarr et ses camarades de Suqali. Le Président Sall continue ainsi d’étoffer sa majorité et, donc, de dégarnir les rangs de l’opposition.

Les ministres éjectés, remerciés par Macky 

C’est donc une des discrétions du Sen post-re­ma­niement ministériel et institutionnel qui a vu le départ de plusieurs pontes de l’Apr. «Le Président a salué la présence des responsables du parti qui n’ont pas été reconduits dans le gouvernement, en rappelant que la réorganisation et l’ouverture constituent un tournant important qui a entraîné des changements inhérents au fonctionnement de l’Etat qui, pour douloureux qu’ils puissent être, ne devraient nullement constituer des causes de rupture dans le compagnonnage politique», avait dit Macky Sall dans le communiqué ayant sanctionné le Sen.

Mimi, l’absente la plus présente

Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Youm, Boun Abdallah Dionne, limogés du gouvernement de «recentrage du dispositif de pilotage de l’action publique», de la «consolidation de la coalition Benno bokk yaakaar», de «l’ouverture aux autres forces de l’opposition et le rajeunissement des membres de l’équipe», étaient présents à cette rencontre. L’absence de Aminata Touré ne peut être une surprise après qu’elle a littéralement «oublié» le nom du Président Sall dans ses remerciements lors de son départ du Cese.

357 Whatsapp
Annonces
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    14:42 - 03/03/2021

    Colobane et Médina : La gendarmerie sort l’artillerie lourde contre les manifestants… (Vidéo)

    Whatsapp
    14:33 - 03/03/2021

    Les images exclusives de l’arrestation de Ousmane Sonko (Vidéo)

    Whatsapp
    14:17 - 03/03/2021

    Augustin Senghor va refuser le « protocole de Rabat », selon un journaliste Kenyan

    Whatsapp
    14:04 - 03/03/2021

    Arrestation de Ousmane Sonko : Le Grand parti dénonce

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp