En 24 H Aliou Sall maintient sa candidature, accuse le palais puis la retire de nouveau

En 24 H Aliou Sall maintient sa candidature, accuse le palais puis la retire de nouveau

C’est une véritable course contre la montre que le maire de la Ville de Guédiawaye sembler engager. En 24 heures, Aliou Sall maintient sa candidature aux législatives, accuse les « faucons » du palais et la retire de nouveau.

« Partout au Sénégal, j’invite les responsables à rester vigilants et à se tenir debout, car des comploteurs sont encore  mobilisés pour mettre sur des listes des personnes sur la base de copinage.Limités et mus par des intérêts égoïstes, ils ambitionnent, comme en 2012 de mettre sur les listes leurs copains, leurs copines et leurs coquins. Ce que je n’accepterai jamais, car de 2012 à nos jours beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts », a déclaré le maire Guédiawaye le 28 avril lors du dîner-débat sur son bilan, organisé par la Convergence départementale des cadres républicains.

Le lendemain samedi, informe L’Observateur, Aliou Sall rencontre les jeunes de Guédiawaye acquis à sa cause. Devant cette foule, il maintient ses propos et déclare : « Quand le Président m’a appelé pour me demander de retirer ma candidature, je me suis pas posé la question du pourquoi, pour des raisons objectives (….) En vérité la Président n’a pas pris aucune décision. Il m’a simplement demandé, si je pouvais retirer ma candidature . Vous avez dit non, donc je la maintiens. J’accepte ce que vous avez dit. »

Le lendemain dimanche, il fait face à plusieurs centaines de personnes du 3e âge qui sont, pour la plupart, délégués de quartier et des imams. Revenant sur ce qu’il avait dit la veille, Aliou Sall reprécisera sa pensée : « Certains ont dit que j’ai défié Macky Sall. Jamais au plus grand jamais, je ne défierai un président de la République, a fortiori s’il s’agit de mon propre frère. Je me suis trompé peut-être en disant ce que je n’ai pas voulu dire, mais sachez que le Président Macky Sall est mon kilifa (autorité) … J’ai voulu me plier à sa volonté de retirer ma candidature, mais la base n’a pas voulu. Je vais encore solliciter l’arbitrage du président Macky Sall, mais sachez que même si je ne suis pas candidat, je me donnerai corps et âme pour que la liste de Benno Bokk Yaakar sorte victorieuse des élections législatives », a expliqué le Maire de Guédiawaye.

4 COMMENTAIRES
  • MDG

    Il nous amerde ce mongol!!!

Publiez un commentaire