Élimination précoce du Sénégal à la CAN : l’heure de l’analyse

Quelques jours ont passé depuis l’élimination surprenante du Sénégal à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), et le choc est encore palpable au sein du pays champion en titre. Cette défaite face aux Éléphants de Côte d’Ivoire en huitième de finale est marquante non seulement par sa précocité mais aussi par la faiblesse de la prestation des Lions de la Teranga. Une performance de 5 minutes de qualité durant 120 minutes de jeu s’est révélée insuffisante pour qu’ils puissent défendre leur couronne.

La nation sénégalaise est à présent tournée vers une nécessaire réflexion sur les causes de cette échec inattendu à Yamoussoukro. Ce n’est pas un moment pour désigner des coupables mais plutôt pour entreprendre une introspection franche. Il faut évaluer en profondeur les circonstances de cet échec, assigner les responsabilités et comprendre la déroute d’une équipe autrefois crainte, mais qui cette fois a montré des signes de faiblesse évidents dès le début du duel crucial.

Le temps presse car les qualifications pour la Coupe du Monde 2026 reprennent en juin. Des décisions doivent être prises quant à la sélection des joueurs et du staff. Une cure de remise en forme s’impose pour inverser la tendance et regagner le statut d’équipe redoutée. En juin, les Lions doivent absolument renouer avec le succès pour honorer les attentes de leurs supporters et prouver que leur échec à la CAN n’était qu’un accident de parcours.

2 COMMENTAIRES
  • KHOULY

    BRAVO A NOS LIONS .
    Tout le sait que le Sénégal dispose actuellement les meilleurs joueurs du continent qui sont capables de gagner n’importe qu’elle équipe du monde.
    A mon avis le problème que nous avons c’est comment utiliser nos joueurs pour avoir la meilleureéquipe???
    Pour aliou cissé à besoin d’un vraie technicien de football pour le compléter parceque souvent il se perd complètement et c’est normal cela fait partie de l’imperfection de l’homme, mais s’il sont ils pourront s’échanger d’idée et trouver la solution qui ferait plaisir au peuple SÉNÉGALAIS qui aime cette belle équipe du Sénégal qui pouvait gagner cette coupe d’Afrique pour une deuxième fois. Même ces ivoiriens savent que l’équipe du Sénégal était la meilleure du tournoi. Vive l’arrivée d’un deuxième technicien à côté de aliou cissé.

  • IBG

    Aliou Cisse à atteint sa date limite.Il est allé au sommet donc il ne peut qu entamer sa descente.Il doit partir.Notre équipe à besoin d un autre discours d une autre façon de faire surtout au moment ou elle est en train de se renouveller avec l’arrivée de jeunes pousses.
    Nœud avons.beau dit Alioune Cisse ne sera jamais un.stratege.A cause de cette carence il a fait perdre à notre pays trois C A N(Gabon Egypt Côte d Ivoir)
    Il a battu le record de présence dans une équipe nationale en Afrique.Ca suffit nous voulons une autre façon de faire.Un coach avec une capacité d influer sur le déroulement des événements.
    A 10mn de.la fin,votre équipe mène ,vous avez sur votre banc un trio milieu de terrain de rêve, lequel était rout récemment les titulaires, en lieu et place de changer de stratégie en les amenant vois faites des changements sans impact réel pour protéger le score ou le corser.
    Un 5 3 2 s imposait. SECK à la place de Abou Diallo,kouyate nmpaly gueye à la place de p m sarr calara et Habib diallo.Au même moment Mane et sarr se positionnent comme des avants centres pour balayer toute la ligne défensive ivoirienne.Certes le football n est pas une science exacte mais avec ce schéma on pouvait avoir de la chance.

Publiez un commentaire