Elections locales à Matam: Des jeunes se braquent et exigent la candidature de Souleymane Barka Ba

Pour ces jeunes de la mouvance présidentielle de Matam, il est hors de question de partir aux élections locales sans la candidature de Souleymane Barka Ba, non moins gérant de la Mutuelle générale de l’éducation du Sénégal. Regroupés autour du mouvement « La Force Souleymane Ba », ces « matamois » préviennent.

« Nous, jeunes de la commune de Matam, regroupés autour du mouvement dénommé ‘Force Souleymane Ba’ avons décidé d’accompagner et de soutenir la candidature de M. Souleymane Ba à la prochaine élection municipale« , ont-ils souligné, face à la presse.

Non négociable…

Le porte-parole du jour de poursuivre : « En tous cas, à Matam, pour que tous les militants partent aux élections sous la bannière de la coalition Benno, il est impérative que M. Souleymane Ba soit investi candidat du parti, sans quoi aucune autre candidature ne pourrait être acceptée. La candidature de Souleymane Ba est non négociable. Dans l’histoire politique du Sénégal, c’est la première fois, sous le régime, hélas, de notre parti que la commune (de Matam) n’a ni Dg, ni ministre. Nous l’avons accepté le cœur meurtri. Mais nous n’accepterons pas qu’on essaye de nous imposer un maire au niveau local« .

Campagnes d’information et de sensibilisation…

« Cette assemblée est composée de tous les jeunes, dans toute sa composante avec des colorations politiques différentes. Parce qu’il s’agit d’une question locale et une affaire ‘ »atamoise ». Nous insistons sur la candidature de M. Souleymane Barka Ba qui est non négociable. Nous mènerons des campagnes d’information et de sensibilisation pour expliquer aux populations les enjeux du moment par des séances de porte à porte, par des visites de proximité…« , ont-ils précisé.

« Quand l’histoire vous interpelle, c’est un devoir de répondre présent. Nous tenons à remercier de vive voix toutes les associations, nos frères, amis, étudiants et parents de la diaspora qui nous ont témoigné leur soutien à travers leurs messages et appels« .

 

2 COMMENTAIRES
  • Ousmane Ba

    Mr Jules Va est libre d’être candidat… mais la démocratie n’impose pas la liquidation pure et simple d’un autre candidat choisit par la majorité des citoyens Matamois . Vouloir imposer coûte que coûte la candidature de Jules Va sans commune mesure…est une sorte de dictature imposée. Nous autres citoyens Matamois n’accepterons jamais le diktat de qui que ce soit… libre aux gens de se présenter aux futures élections municipales… mais pas de menace !

  • patriote

    la capitulation de la coalition d’opportunistes est en cours.mdrrr

Publiez un commentaire