PUBLICITÉ

Education : Le G7 en débrayage ce mardi et en grève totale mercredi  

Le G7 va décliner son deuxième plan d’action mardi et mercredi prochains. A l’origine, le faible niveau d’exécution des accords signés en 2018 par le gouvernement.

Débrayage mardi et grève totale mercredi. Voilà les décisions d’envergures prises par les syndicalistes la semaine prochaine. « Le G7 a décidé malheureusement d’aller vers un deuxième plan d’action. Et ce plan d’action commence le mardi par un débrayage et le mercredi par une grève totale »,  déclaré Saourou Séne.

Constats

Coordonnateur du G7 et Cie ont noté le faible niveau d’exécution des accords. Ils ont restés sur leurs faims par rapports à la question du système de rémunération, la question des sortants du Cneps de Thies, le corps des administrateurs scolaires et la question des lenteurs administratives avec la dématérialisation. A ces points de blocage, s’ajoutent le Dmc qui ne bouge pas.

Grande plénière

C’est toutes les rencontres initiées dans ce sens que le G7 a évalué en grande plénière qui a regroupé les secrétaires généraux et les plénipotentiaires.

Débrayage G7
Annonces

(3) commentaires

Kanysaf

Ok apres nous les parents on va debrayer pour le faible niveau des enseignants. J ai plus peur du debrayage des lutteurs que de ces tintins.

Malick Diallo

comme disait le pyramide de maslo chaque indivudu a des besois donc les enseignants doivent faire lobjet de bon traitement etre motiver il sont des besoins pesychologique manger est boire donc il faudrs leur dire la verite disons que tous les domaines ya des manquement seule les politiciens verreux qui sont heureux toutes les corporations doient etre revue le systeme est pourie de 1960 a maintenant il faudra tout refaire avant de construire un ter lensiegnement est la sante la sante nas pas de prix

Mountaga Diop

Je suis vraiment désolé et triste pour mon pays c’est toujours ces médiocres d’enseignants qui récidivent comme chaque année rien que constater le niveau très bas des élèves on se rend compte de la médiocrité de l’enseignement au Sénégal.Avec tous les efforts que l’état du Sénégal les a consenti ces charognards d’enseignants pensent que tout le Sénégal se résume à leur niveau.Dire que les un tiers du budget est alloué à l’éducation nationale.Ces affamés continuent toujours à nous emmerder.

Publier un commentaire