Ebola: Des soldats américains, de retour d’Afrique, désormais placés «à l’isolement»

Les soldats américains de retour de mission pour combattre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest seront désormais placés «à l’isolement» par précaution pour une période de trois semaines sur la base américaine de Vicenza en Italie, a annoncé le Pentagone lundi.

«Par mesure de précaution», un premier contingent d’une douzaine de soldats, dont l’ancien chef de la mission américaine au Liberia, le général Darryl Williams, a été placé en «surveillance renforcée», sur la base américaine, a déclaré le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.

Cette mesure a été décidée par l’état-major de l’armée de Terre américaine et s’appliquera dorénavant à tous les soldats de retour de mission au Liberia et au Sénégal.
Quelque 600 soldats américains sont déployés à l’heure actuelle au Liberia et 100 autres au Sénégal.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire