Eaux usées et menace sur la santé : Grogne des commerçants du marché central de Kaolack…

Eaux usées et menace sur la santé : Grogne des commerçants du marché central de Kaolack…

Au marché central de Kaolack, des commerçants ont encore élevé la voix pour dénoncer leur cohabitation avec les eaux usées et stagnantes qui ruissèlent de partout. Une situation ressentie par les riverains de la porte » banana » et alentours.

Ces commerçants se sont regroupés au sein d’une association dénommée « And Takhawou marché Kaolack ». Ils ont, sur fonds propres, recruté des manœuvres qui procèdent au curage des caniveaux bouchés par les eaux usées en provenance de l’intérieur du marché et des égouts non fonctionnels.

D’après eux, « la situation est beaucoup plus alarmante entre la rue qui passe derrière la montre ‘coloniale’ en allant vers le marché zinc. Les vendeuses de légumes et de denrées alimentaires sont inquiètes car les eaux usées infiltrent, parfois, leurs marchandises qui sont destinées à la consommation dans les ménages« .

Pourtant, soulignent-ils, « l’édile de la commune Serigne Mboup et les commissions assainissement et environnement qui ont en charge ce volet s’étaient déplacés juste après leur arrivée à la tête de l’institution municipale pour échanger avec les commerçants afin d’éradiquer ces maux. Certes des efforts ont été faits mais la problématique reste et demeure toujours une équation sans résultats positifs« .

Face à ce fléau récurrent, ces commerçants ont pris en mains leur destin en se sont engagés dans une dynamique citoyenne « pour ôter les eaux usées de leur cadre de travail« .

Au delà du « manque à gagner énorme vécu quotidiennement » par les commerçants à cause de l’inaccessibilité des cantines, un problème de santé publique taraude leurs esprits. Des commerçants qui risquent d’être contaminés par diverses pathologies qui seraient provoquées par le mélange hétérogène qui dégage une odeur nauséabonde.

Ils alertent, ainsi les autorités.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire