Drame à Pikine : Une fille, enceinte de 5 mois, a été égorgée (Images)
PUBLICITÉ

Drame à Pikine : Une fille, enceinte de 5 mois, a été égorgée (Images)

Une fille âgée de 32 ans, qui gère une agence de multi services à Pikine Rue 10, a été retrouvée egorger dans l’agence, ce vendredi soir. Et elle était enceinte de cinq mois.

Pour l’heure, l’auteur du crime n’a pas été encore divulgué. Alertés, les sapeurs-pompiers ont fait le déplacement.

Sur Iradio, l’homme qui a découvert le corps sans vie de la dame témoigne.

Voici quelques images prises sur le lieu du drame. Des passants et voisins ont encerclé la scène du crime.

Répondre à Jules Annuler la réponse

PUBLICITÉ

13 commentaire

  1. amadou

    allons seulement

  2. daveson

    WAw li loumou done . Thieuye yalla

  3. Tal Ngol Ngol

    Le ministre de l’intérieur est plus préoccupé à invalidé des listes électorales qu’à la sécurité des populations. Une honte !!!

  4. KHOULY BEUTH

    innalilahi wa inna ileykhi RAJIKHONE. PAIX A SON ÂME ET QUE LA TERRE LUI SOITe légère..
    Malheureusement on ne fait que BAVARDER chaque personne connais un bandit dans son quartier et il ne le dénonce pas et demain ce serait votre tour…

  5. saliou

    ministere de l interieur nagnou dieuk si securite nitt gni …
    il faut des peines lourdes pour les agresseurs ….mais ay grace presidentiel you amoul bopp amoul guenn …
    agresseur bougnou diapp peine a perpetuite …
    ou les populations diok si agresseur bougnou diapp ray ko tall ko safara gneupp di guiss…
    li mettina way

  6. El Maestro

    quand on tient un service de transfert d’argent il faut un vigile et un système de sécurité suffisant car l’argent c’est sensible. on est très désolé pour la dame mais Sénégal ni gnou koy défé dou nonou

  7. moise

    yalla nako sounou borom yeureum té kare ko aldiana
    Mais ici au senegal on s’en fout dé, affairou LGBT mognou yitéél.

  8. daveson

    KHOULY BEUT mais si tu dénonces un bandit qui n’est pas en action qu’est-ce que la justice y peut

  9. l'ancien

    Nous somme un pays d’hypocrite nous ne pouvons pas nous définir comme des croyants et nous permettre de mettre à coté toutes les règles que le bon Dieu a mis comme garde-fou. Il est temps que les Sénégalais prennent leur courage à deux mains pour régler défectivement ces histoires de meurtres, que seul la lois du talion peut régler. Œil pour oeil dent pour dent. Yala Soubhanahou Watala mo diokhé Ndigeul bobou.

  10. Jules

    Une fille âgée de 32 ans ou une femme âgée de 32 ans ?
    Attention Senego!

  11. Samba

    Dans l’indifférence des autorités sur la criminalité et l’insécurité qui deviennent quotidienne. Il y’a que la politique qui mobilise toutes les énergies.

  12. L

    Celui qui vole,on lui coupe une main
    Celui qui aggresse ,on lui coupe deux mains
    Celui qui tue,on le brûle vifs.

  13. Ibou

    Qu’es ce que l’état peut de cette violence ?
    Éduquer vos enfant…
    L’instruction incombe à l’état mais l’éducation, c’est la famille qui la donne. On ne peut pas mettre un flic en faction devant chaque maison.
    Éduquer les filles, car elles sont la racine du mal que traverse le pays.
    Une fille mal éduqué mettra au monde un bandit de grand chemin.

Répondre à Jules Annuler la réponse