Dr Abdoul Aziz Kassé :  » le Sénégal ne guérit personne du cancer du poumon « 

Dr Abdoul Aziz Kassé :  » le Sénégal ne guérit personne du cancer du poumon « 

La campagne « Novembre Noir » est lancée au Sénégal pour permettre aux acteurs de la lutte contre le tabac de sensibiliser sur les dangers de la cigarette, mais également sur le cancer des poumons causé par le tabagisme. Le traitement de cette maladie, qui ne se guérit pratiquement pas, est très onéreux.

La ligue sénégalaise contre le tabagisme (Listab) et Nelam Service (le mouvement antitabac) qui ont lancé une campagne dénommée   » Novembre Noir «  pour lutter contre le cancer du poumon, veulent s’investir pour qu’il ait au Sénégal une génération sans tabac.

Malgré des luttes effrénées contre les conséquences du tabagisme,  le docteur Abdoul Aziz Kassé, président de la Listab, constate que pour le moment, au Sénégal, on ne guérit pratiquement personne du cancer du poumon.

Un constat qui n’honore pas le secteur de la santé au Sénégal. Selon Monsieur Kassé :  » les cancers sont avancés, en plus, ils surviennent sur des sujets fragilisés par la cigarette du fait de leur long passé de fumeur. « 

En plus de ce constat qui fait qu’ il difficile de guérir le cancer du poumon, il y a le lancinant problème du coût des ordonnances. « Nous ne voulons pas que nos enfants fument. C’est pour cela que nous faisons cette sensibilisation sur la maladie. Pour traiter le cancer, ce n’est pas 500 000 F ou deux millions. Cela peut aller de 3,5 millions à 45 millions. Il y a des médicaments que je prescris, il y a quelques années, qui ont coûté 88 000 euros (soit 57 200 000 F) à des malades. Ce qui est malheureux est qu’ils vont l’acheter ; ça va leur donner un peu plus de survie, mais ça ne va pas les guérir de leur cancer  » , a-t-il soutenu dans les colonnes du quotidien L’Enquête.

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire