Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“Dossier Ressources naturelles : Le foncier au cœur de la dynastie Faye-Sall” (Par Mamadou L Diallo)

C’est un facteur de Frank Timis requinqué que nous avons vu à l’œuvre lors de la journée dite de la décentralisation présidée par le Président Macky Sall le jeudi 22 octobre 2020. En effet, le sieur Aliou Sall, « désigné » Président des Maires du Sénégal par son frère, s’est exprimé dans une allure présidentielle face au Chef de l’Etat pour dégager leurs responsabilités dans la prédation du foncier. Soyons clair.

Dans les autorisations de lotissement, les permis de construire, la responsabilité technique incombe aux services de l’Etat et la responsabilité politique aux Maires et aux autorités administratives de l’Etat.

Mais, ce qui est cocasse, c’est le ton de Aliou Sall. Il tente de renaître sur les décombres d’un Mansour Faye englouti dans des audios infantiles et des scandales à répétition dans l’eau, l’assainissement et l’aide alimentaire aux inondés. Ces deux tendances de la famille FayeSall rivalisent dans la prédation de nos ressources naturelles, le gaz, l’eau et le foncier.

En tout état de cause, ces Maires de l’APR illégitimes ont peur du suffrage universel. Or, la gouvernance démocratique doit s’imposer au Sénégal dans le respect du calendrier républicain. Mais Macky Sall est confronté aux ambitions cachées des ténors de BBY qui contrôlent chacun des Maires. Voilà pourquoi Macky Sall repousse l’échéance des élections locales sous couvert du dialogue politique. En attendant, le bradage du foncier par la dynastie FayeSall et ses affidés continue de plus belle. La prédation incapable de donner des emplois aux jeunes et de leur garantir un avenir rassurant. Voilà qui explique Barsakh.

Dossier nouveau : La Guinée doit nous intéresser, Mr le Président.

Pour deux raisons au moins. Le fleuve Sénégal prend sa source en Guinée. Il approvisionne en eau potable Dakar et assure l’irrigation de terres agricoles. Deuxiement, l’intégration Africaine pour le Sénégal passe par la Guinée et la Gambie, en particulier.

Alpha Condé, installé par la force de la francophonie il y a dix ans à la tête de la Guinée joue au pyromane avec sa quête ridicule d’un troisième mandat. En effet, le Président Condé qui compte beaucoup d’amis au Sénégal s’était rendu populaire en écrivant un ouvrage illisible, la Guinée, l’Albanie de l’Afrique. Repéré par la France, il a été installé contre la volonté populaire des Guinéens au pouvoir en 2010. On lui a taillé, sur mesure un second tour d’une présidentielle de six mois contre le libéral Cellou Dalein Diallo.

Après une dizaine d’années, pendant lesquelles son prétendu génie politique ne s’est pas manifesté, voilà qu’avec un troisième mandat, il cherche une présidence à vie.

Il faut arrêter le massacre des populations par les forces armées de Alpha Condé. La gouvernance démocratique en Guinée est inévitable. Deux mandats, ça suffit. Alpha Condé doit partir. Libérez les leaders du FNDC , Oumar Sylla et les autres.

Il faut laisser les Guinéens manifester à Dakar

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

42 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    19:17 - 29/11/2020

    Les Lions du Sénégal rendent hommage à Papa Bouba Diop: “La Tanière est effondrée”

    Whatsapp
    19:16 - 29/11/2020

    El Hadj Diouf: “Mon frère tu resteras à jamais dans mon cœur”

    Whatsapp
    19:10 - 29/11/2020

    Décès de Pape Bouba Diop : Youssou Ndour regrette “une grosse perte”

    Whatsapp
    18:59 - 29/11/2020

    Macky Sall: “Je rends hommage à un bon footballeur, respecté de tous…”

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp