Djibo Kâ :  » Dire « Je suis Mohamed » est un blasphème. C’est une erreur grossière »

Djibo Kâ :  » Dire « Je suis Mohamed » est un blasphème. C’est une erreur grossière »

Le leader de l’URD, Djibo Leyti Kâ, était à la marche de samedi dernier contre les caricatures sur le prophète de l’Islam. L’ancien ministre a tenu toutefois a relever une erreur que beaucoup de ceux qui manifestent font. Il s’agit de dire  » Je suis Mouhamed ». Selon lui, On ne peut pas être Mouhamed car le prophète est incomparable.

» Je suis venu soutenir cette manifestation car je suis un musulman et c’est une obligation pour moi.
Mais j’ai remarqué qu’il y a un blasphème. Mohamed est incomparable. On peut aimer Mohamed sans se comparer à lui. Dire « Je suis Mohamed » est un blasphème. C’est une erreur grossière même si ceux qui le font sont de bonne foi. Alors il faut qu’on corrige cela pendant qu’il est encore temps.
Pour terminer, je vous répète que je suis très content d’être là pour marquer mon approbation pacifique à la manifestation d’aujourd’hui qui est bien organisée… »

5 COMMENTAIRES
  • guelewar

    Vous etes tous des nuls vous les politiciens et le gouvernement, vous faites parti d’une manifestation d’ou on brule des drapeaux francais. Le sengal est un pays ami de la france, le senegal n’est pas un pays islamique anarchique. Allez-y apprendre ce qu’a dit le coran par rapport a satire avant de baver sur nos rues.

  • diouf

    je suis tout a fait en phase avec vous pour une fois mon cher djibo vous faites une analyse pertinente

  • wakh deugue

    no tu sais senegalais gnio eupeul gniome dagnio fatèni amenagniou ay frère ak soeur france pourkoi bruler leur drapeau yèdate lène sène bopp

  • Taha

    Salam, moi je suis Mohamed et j'en suis fier et je suis contre toute forme de terrorisme. Mais je suis Mohamed, "suis" c'est le verbe suivre pas être.

  • fane kassoum

    je suis mouhamede ne veut pas dire qu on se compare a lui mon cher,c est d alleurs dire que nous sommes avec mouhamede et vous etes tres in telectuel pour ne pas compendre sa

Publiez un commentaire