Dialogue national: Momar Seyni Ndiaye parle de tromperies

Modernisation des Daaras : le rétro-pédalage de l’Etat ( par Momar Seyni Ndiaye)°

Surnommé le journaliste fringuant par ses compères, Momar Seyni Ndiaye a ressassé les contours qui se cachent derrière le Dialogue national lancé par le président Macky Sall, le 28 mai derniert.

L’ancien directeur du quotidien Témoin et chef de des politique du Soleil a refilé son manteau de  chroniqueur. Le terme utilisé pour qualifier le dialogue national,  » tromperie sur la marchandise « .  » On nous avait promis un dialogue inclusif et à l’arrivée, on nous sert un dialogue direct entre Apr et Pds. La finalité souhaitée est la libération de Karim Wade. », prévient t-il.

Pour cet ancien chef de desk politique, cela est synonyme de duperie. Par ailleurs, il note qu’on peut s’attendre à une coalition gouvernementale entre Apr et Pds. Et cela fait beaucoup de mal à l’opinion et à la grande majorité des électeurs sénégalais, qui avaient décidé de renvoyer le Pds à la suite des élections de 2012.

Selon le quotidien Sud, le formateur a mis en garde l’Etat et prévient que les Sénégalais vont prendre les décisions au moment opportun. Mais il n’exclut pas la nécessité de dialoguer, qui est une bonne chose pour la vitalité de la démocratie.

2 COMMENTAIRES
  • Akhmadou cisse

    Que du deal

  • s

    Deal rek sur le dos des sénégalais. C’est cela se confirmait macky perdra les législatifs de 2017 et la présidentielle. DAAS FANANAAL REK. KOU NIOU KO TINBAKH NIOU RIMBAKH KOKO REK.

Publiez un commentaire