Devant les Grilles du Palais : Manifs interdites et tolérées

Lees Grilles du palais de la république, zone interdite à la manifestation, pourtant lieu privilégié pour la grande majorité Présidentielle comme la place de la Nation l’est pour l’opposition et la société civile pour se mouvoir.

Des Sénégalais se sont rassemblés lundi 3 juillet et mercredi 5 juillet, (manifs spontanées ou programmées), sans être inquiétés, pour ovationner le chef de l’Etat suite à l’abandon de sa candidature à la Présidentielle 2024.

Et pourtant, rappelle Seydi Gassama, patron de la section sénégalaise d’Amnesty international, les manifestations á caractère politique sont interdites dans la zone comprise entre l’avenue El Hadji Malick Sy et le Cap Manuel (arrêté Ousmane Ngom).

A la place de la Nation, presque à 24 h d’une manif interdite, les forces de l’ordre barricadent et quadrillent le secteur.

Et les grenades de complaisance lancées mercredi sur les partisans de Macky Sall ne dédouanent guère le préfet ou le sous-préfet de Dakar prompts à motiver ailleurs  l’interdiction d’une manif de l’opposition ou de la société civile.

« Menaces réelles de troubles à l’ordre public, risques d’infiltration par des individus mal intentionnés, non-respect du délai légal, entrave à la libre circulation des personnes et des biens », entre autres motifs évoqués.

4 COMMENTAIRES
  • ....

    alioune tine et seydi gassama MACKY les à toujours ignorés et méprisés .
    Alors naniou ko maay diam et qu ils aillent se noyer dans l Atlantique.

    En paraphrasant un grand humouriste français , le défunt PIERRE DESPROGES , je dirais :
    Pour avoir la nausée pas besoin de lire un certain livre de JEAN-PAUL SARTRE , il suffit juste de serrer la main à alioune tine ou de seydi gassama .

    • Ben diouf

      Et pas la peine de paraphraser qui que ce soit pour s’étonner qu’une de foule déguingandée de pleureuses pleureurs aillent ovationner un homme dont les mains sont rouges du sang de dizaines de patriotes tués par les forces légales ou occultes nervis armés et protégés dans leur sale besogne. Les protocoles d’action et L’utilisation d’armes létales par des forces de l’ordre est fortement encadrée et les ordres viennent forcément d’en haut, dites-nous qui?…Moi j’aurai pas a préférer la main à serrer, je ne sers juste pas celle des tueurs…

  • Nianthio

    Avec cette manière de faire comment vous voulez que nos institutions soient respectés

  • Brams

    Monsieur Gassama!!! C’est sûrement douloureusement que cette manifestation sympathique a été justement dispersée par soucis d’équité. Quel est le problème? Avez vous un problème avec le président Macky Sall. Vous avez des propos qui souvent peuvent altérer la perception des situations dans le mauvais sens. J’ose espérer qu’il n’y a rien de volontaire. Portez vous bien. Jumma moubarak. Apolitiquement

Publiez un commentaire