Dessert des tirailleurs, quand tu nous tiens…Par Mamadou lamine Diallo

Dessert des tirailleurs, quand tu nous tiens…Par Mamadou lamine Diallo

Le Président Macky Sall est heureux quand des dirigeants européens lui rendent visite. Il est toujours prêt à tout leur donner. Dans le fond, avec l’élite politicienne sénégalaise qu’il représente, il pense, comme Jean Jaurès, que la colonisation a été un bienfait pour les peuples africains. Souvenons-nous de son exclamation à propos du dessert des tirailleurs sénégalais. Quel est le dessert de nos nouveaux tirailleurs sans bravoure, ni courage ? Sans doute, leurs comptes offshores.

Macky Sall a accepté de rapatrier les jeunes sénégalais d’Espagne, meurtris par ses promesses d’emplois non tenus, au lieu de demander leurs régularisations. Mieux, il se propose d’organiser le travail de jeunes sénégalais dans les plantations espagnoles. On peut parier que les jeunes de la dynastie FayeSall ne seront pas concernés.

Macky Sall rejette l’industrialisation du Sénégal et préfère des importations financées par la dette et les transferts de la Diaspora. Ce faisant, il favorise la création d’emplois en Europe et le chômage des jeunes au Sénégal, avec à la clef, l’organisation des flux financiers illicites de centaines de milliards vers l’Europe. Voilà sa politique économique. Un échec. Une honte.

10 COMMENTAIRES
  • rené Diagne

    mr diallo..vous êtes pathétique..comme si notre pays en particulier et les états francophones en général ont eu les coudées franches depuis les indépendances que je mettrais bien entre guillemet étant entendu l hypocrisie des relations internationales appuyées par le fmi la banque mondiale ‘instruments mis en place avec des buts que vous n n’ignorez pas et qui depuis leur avènement n ont développé aucun état malgré leurs diktats ….diktats qui veulent dire impositions de toutes sortes maquillées par les secrets d Etat où nos dirigeants malgré leurs patriotisme jonglent à qui mieux mieux d aucuns pour eviter à leurs administrés des coûts sociaux exécrables d’autres pour raisons rompent le fild avec l ancien colon et font subirent à leurs administrés des affres sans commune mesure……..l Afrique est mal partie disait René Dumont il y a 62ans..mr Diallo en tant qu intellectuel économiste de surcroît que vous inspirent ces propos ? vos propos sont plutôt populistes que réalistes carla véritable solution emanerait d abord d une bonne maîtrise de facteurs endogènes dont principalement l Homme quel l ancien colon a bien réussi à saper depuis le debut son esprit avec un curriculum d enseignement pas adapté ou mal adapté à nos réalités et vous le savez bien avec une détérioration accrue des Termes dans les relations et les échanges. enfin mr Diallo pourquoi Messieurs sekhou toure Thomas sankhara et khaddaffi parmi d autres ont échoué ??? en y répondant vous percevrez que votre fusil d épaule devrait être revu si tant est que la malhonnêteté intellectuelle n est pas. votre apanage..ce dont je doute….je termine par me souvenir des propos de l ancien président Abdou diouf faisant face au diktats deso
    obligeants des bailleurs dzns les années d ajustements structurels #je ne scierai jamais la branche sur laquelle je suis assis # pour vous dire à l instar de ses successeurs surtout sonexcellence Macky sall que penser une seule tierce de seconde être plus patriote que lui relève d une extraordinaire malhonnêteté intellectuelle….. entre ce qui est , et ce qui aurait dû EXISTER il y a un grand fossé que seule une sérénité absolue ‘forte’peut permettre de surmonter……ce qu qu’à bien compris son excellence Macky sall..

    • Mademba

      Diallo a raison. C’est connu que « le chef » ne veut pas industrialiser le Senegal, ni soutenir notre secteur privé. L’importation est géneralisée est plus bénéfique pour lui, moins de contrôles et moins de comptes à rendre aux citoyens. Il ne sciera jamais la branche où ils son tous assis! Il faut etre patriote pour ça. Nos fruits, légumes et arachides pourriont encore longtemps avant que les usines de transformation n’arrivent. C’est un pur politicien l’argent rapide à tous prix.

  • Gorel diallo

    Ce monsieur est tout simplement haineux avec sa bouche rompue à l’alcool.

    • Toufaa

      Celui qui aime le Senegal doit detester l’APR et surtout le comportement du boucher.

  • bokk guiss guiss

    Quand ce Diallo parle c’est pour rien dire d’importants. il n’a pas de charisme et cherche à exister par tous moyens. Je pense que le silence serait son meilleur compagnon puisqu’il n’a rien d’intéressant à dire aux sénégalais

    • Ibou S.

      Ah si Macky savait que bien s’occuper des sa petite population est un investissement qui paye vite.. Économiquement et en capital sympatique.

  • Le sénégalais

    Plume trempée dans l’encre de la haine .
    Sonko est opposé au régime et c’est à son honneur
    mais vous ,vous êtes dans une opposition crypto personnelle faite de haine ,de jalousie et de mépris.
    Et cela n’ajoute en rien au débat public !!!
    Pauvre monsieur !

    • pad

      Il faut argumenter sur le texte pas sur la personne. C’est vous qui faites parler la haine.

      • Ahmed G

        Les Français connaissent très bien les types de Senegalais et qui est assez docile envers eux et cruel envers les locaux, pour lui « confier » le Senegal. Ils ont tous les docu de la colonisation et même nos papiers d’état civil bien rangés à Nantes.

  • samba diakhoumpa

    Mauvais économiste !

Publiez un commentaire