Des mineures abusées quasiment tous les jours à Tamba et Kédougou

A peine s’est-il installé, le substitut du procureur s’est rendu compte de la récurrence des cas de viol et pédophilie dans les régions de Tamba et Kédougou.

Et c’est comme si le parquet du tribunal de Tambacounda ne traite que des mineurs abusées quasiment tous les jours par de vicieux adultes.

Et le substitut du procureur, Alphonse Faye, la mort dans l’âme, d’indiquer qu’il n’est pas en mesure de chiffrer le nombre, tellement ses services d’enrôlement sont submergés par des cas de viol et de pédophilie.

« Face à l’ampleur du phénomène, il urge de corser la répression contre les auteurs de ces actes délictuels. Il est temps de mettre à l’abri nos enfants de ces forces violentes faites aux filles notamment », a menacé le magistrat du parquet.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire