Des centaines de ndongos daaras marchent à Thiès pour fêter la Tamkharit

Des centaines de ndongos daaras marchent à Thiès pour fêter la Tamkharit

Des centaines d’élèves des écoles coraniques de Thiès ont défilé samedi dans les artères de cette ville pour marquer la célébration de la fête de l’Achoura’’ (Tamkarite), le nouvel an musulman.

Ce défilé s’est déroulé en présence du maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, ainsi que des autorités religieuses et coutumières. S’adressant aux maîtres coraniques, Talla Sylla a insisté sur la nécessité d’une réelle prise en charge des préoccupations des élèves qui fréquentent les écoles coraniques, en vue de mieux donner la chance à ces enfants qui ont droit à l’éducation au même titre que les élèves des écoles formelles.

M. Sylla a promis de soutenir les écoles coraniques de la ville de Thiès, tout en insistant sur le rôle que doivent jouer les maîtres coraniques dans l’éducation des enfants. Amir Mouhamed Diop, le président des daaras et écoles coraniques (UDEC) de la région de Thiès, a souligné l’importance de la célébration de l’Achoura, dans l’objectif d’encourager les enfants et de les éduquer sur les concepts de l’islam et leurs devoirs envers la société.

Il a introduit le thème de la 12 édition de cette fête marquant le nouvel an musulman, intitulé : ‘’Difficultés du monde : solutions de l’islam’’. Il a indiqué que les crises politiques, les conflits armés et ethniques sont essentiellement causés par des crises de valeur morales, le déficit de citoyenneté et de tolérance.

Il a prôné le retour aux valeurs islamiques, synonymes de paix, de solidarité, de discipline, de sincérité et de respect d’autrui, sans distinction de couleur, d’ethnie, ou de religion, afin de favoriser une saine cohabitation des communautés.
Le défilé des élèves des daaras et écoles coraniques est parti de la chambre de commerce de Thiès, avant d’aboutir à la promenade des Thièssois. Il s’est déroulé avec l’encadrement de la Police nationale. A la fin de la manifestation, les responsables de l’UDEC ont remis des dons aux patients de l’hôpital régional Ahmed Sakhir Ndiéguène, ainsi qu’aux détenus de la Maison d’arrêt et de corrections (MAC) de Thiès.

Aps

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire