Décès naturel à l’étranger : Possible rapatriement du corps (Amadou Ba)

Les corps des émigrés sénégalais n’ayant aucun lien avec le coronavirus pourraient être rapatriés au bercail si leurs familles le souhaitent, a annoncé jeudi, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba. 

C’est dire que le seul obstacle pour le rapatriement des corps reste la maladie à coronavirus (Covid-19). Une épidémie ayant sillonné plus de 180 pays en moins de quatre moins.   « Nous allons discuter avec les médecins ayant constaté la mort ces compatriotes.  S’ils ne sont pas décédés du coronavirus, le gouvernement assistera aux familles éplorés dans la mesure où elles vont enterrer les défunts dans les pays hôtes ou les rapatrier« , a déclaré M. Ba insistant les efforts de l’Etat quant au rapatriement.

Coronavirus

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a également présenté ses condoléances aux familles éplorées qui souffrent doublement « d’avoir perdu un proche et de ne pas pouvoir le rapatrier » facilement.  Non sans rappeler les dangers et les risques liés au coronavirus ayant entraîné la prise de mesures drastiques dont la fermeture des frontières.

Cas du Sénégalais décédé en Espagne

Selon Amadou Ba, le compatriote décédé en Espagne a été inhumé dans un carré musulman. Le rite funéraire dirigé par un imam résident. A noter que le journaliste Mamadou Ndiaye Ndoss a été rappelé à Dieu en Espagne des suites d’une longue maladie non lié au coronavirus.

Covid-19

Le Sénégal a enregistré 250 cas positifs dont 123 guéris, 2 décès et un évacué. 124 personnes sont en cours de traitement.

 

 

279
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. Malick Diallo

    effective je remerci le prèsident de la republique les gens mort naturellement peuvent ètre repatrier ces qui est normale mes quamème ont prie est dieu que conavurise qui ce monde ou nous vivons