Annonces
Publicité
» » » » Dame Sow, directeur de l’élevage : «Des...

Dame Sow, directeur de l’élevage : «Des études sur la caractérisation de la race Ladoum sont en cours»

  • Cheikh Kandé Cheikh Kandé

L’association des éleveurs de moutons de Fatick a organisé, le week-end dernier, la troisième édition de la foire de l’élevage de Fatick sur la place des « Berges du Sine ». Cette troisième édition a eu pour parrain le Dr Cheikh Kanté et Mme Ndèye Ami Lèye comme marraine.

A cette occasion, le directeur de l’élevage, Dame Sow, a indiqué que cette troisième édition montre qu’il y a une nette amélioration de la race ovine au sein de l’association des éleveurs de moutons de la commune de Fatick. Selon lui, ces éleveurs sont en train de mettre l’accent sur la sélection du mouton « Ladoum » et c’est un travail permanent, continue.

Aussi, le directeur de l’élevage a rappelé que dans le cadre de la coopération belge, un de leurs agents est en train de travailler avec les universités belges, l’école inter-États de médecine vétérinaire et l’École nationale supérieure d’agriculture (Ensa) de Thiès sur la caractérisation des races dont la race « Ladoum ».

Dame Sow a fait savoir que c’est un travail qui va durer trois ans et, à la fin de ce travail, les techniciens et les éleveurs tomberont d’accord sur ce qu’est la race « Ladoum ». Selon lui, il faut scientifiquement prouver qu’on est en face d’une race.

« Il faudra s’entendre sur cette race qui permet d’améliorer nos races locales comme les « Peul-Peul », les « Touabir », les « Waralé », a-t-il déclaré. De plus, il a rappelé que c’est un travail intéressant qui entre dans le cadre du Programme national d’autosuffisance en mouton (Pronam) qui a été validé et qui est dans le Pse.

Dame Sow a souligné que ce programme stratégique va permettre de réduire considérablement la dépendance dans l’approvisionnement en mouton vis-à-vis de l’extérieur. Il a, en outre, fait savoir qu’à terme, il permet au Sénégal d’avoir des moutons et les prix seront maîtrisés.

Le président de l’association des éleveurs de moutons de Fatick, Massamba Dièye, a tenu à remercier Mme le ministre de l’Élevage pour toutes ses actions en direction des éleveurs. Aussi a-t-il salué l’accompagnement des autorités administratives et locales.

Lors de cette cérémonie, il a plaidé pour que les collectivités locales accompagnent les éleveurs à organiser des foires. Il a évoqué certaines contraintes liées au financement, au vol de bétail et à la formation. Le préfet Mouhamadou Watt a salué cette initiative.

Il a également magnifié les efforts déployés par les éleveurs. Selon lui, au-delà de cette exposition, cette foire est une opportunité d’affaires. Le préfet a rappelé les nombreux efforts déployés par le gouvernement pour doper le secteur de l’élevage.

 

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • issa
    06/10/2017 16:31

    Aime

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *