Crise scolaire, les foyers religieux s’en mêlent

Suite au bras de fer qui opposait enseignants à l’Etat du Sénégal, les foyers religieux entrent dans la course. Les syndicats se sont rendu ce vendredi 10 juin, respectivement, à Tivaouane et Touba afin d’y rencontrer les Khalifs. Le mot d’ordre de restitution des notes serait levé par les enseignants qui, à leur tour, demandent la levée des sanctions à leur encontre. 

Ce vendredi les syndicats d’enseignants se sont rendus, respectivement, à Tivaouane et Touba pour y rencontrer les guides religieux à l’instar de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine. Afin de trouver des solutions sur la crise scolaire qui gangrène le Sénégal depuis un certain moment. En effet, les syndicats des enseignants qui refusaient de rendre les copies s’étaient vu menacés par l’Etat du Sénégal de sanctions disciplinaires, allant même jusqu’à la radiation.

Les syndicats ont enfin daigné baisser leurs armes, nous apprennent nos confrères de la Rfm. En effet, Suite à cet rencontre avec les autorités religieuses, les syndicats sont finalement revenus à la raison. Ainsi, ils appellent tout enseignant à se résigner et à rendre les copies. Et suite à un entretien téléphonique entre le chef de l’Etat Macky Sall et Al Amine, une rencontre est prévue, dans les jours à venir, entre syndicats et le président de la République. Cependant, les grévistes demandent la levée des sanctions en leur encontre. Le khalif général de Tivaouane, se disant être le représentant des foyers religieux du Sénégal pour cette occasion, a promis de faire le nécessaire afin que revienne le calme.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire