Crise universitaire: « C’est un pas de plus, mais c’est un pas insuffisant », selon Babacar Gaye

Crise universitaire: « C’est un pas de plus, mais c’est un pas insuffisant », selon Babacar Gaye

Commentant l’adresse du chef de l’Etat à la Nation, à l’occasion du 3 avril, le porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds), a considéré qu' »un pas de plus été franchi » dans la résolution de la crise universitaire. Mais s’empresse-t-il de préciser: « C’est un pas insuffisant ».

Pour Babacar Gaye, « il es louable que le président ait cette attitude responsable. Cette démarche belliqueuse d’antan où il disait, allez mâter les étudiants jusqu’à  ce qu’on en ait tué un. Il fallait faire de telle sorte que les enseignants qui faisaient des revendications syndicales ne soient pas considérés ».

« Il faut que le président Macky Sall ait une vision claire de ce que doit être l’Education dans notre pays pour que les enfants aient droit à l’Éducation, à la formation. Que les enseignants puissent avoir assez de ressources, pour de bons salaires afin de pouvoir faire leur boulot et que les élèves et les étudiants ne passent pas leur temps à revendiquer pour des broutilles », indique le libéral Babacar Gaye sur la Rfm.

2 COMMENTAIRES
  • ousmane y

    c un pas de plus mais c est mieux que rien

  • ousmane y

    c un pas de plus mais c est mieux que rien.

Publiez un commentaire