Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Crise barrage Nil : L’Égypte et le Soudan courtisent le Sénégal contre l’Ethiopie

L’Égypte cherche à renforcer ses relations avec le Sénégal, qui assurera la présidence de l’Union africaine (UA) l’année prochaine. Et avec le Soudan, Le Caire compte barrer la route à l’Ethiopie dans la crise du Barrage du Nil.

L’ambassadrice d’Égypte au Sénégal, Noha Khader, a annoncé, dans une interview accordée au journal sénégalais Le Soleil le 23 juillet, le soutien de l’Égypte à la prochaine présidence de l’UA par le Sénégal, qui débutera en janvier 2022, rapporte pressnewsagency.org visité par Senego.

L’Egypte soutient la Présidence sénégalaise de l’UA

Le soutien de l’Égypte à la présidence sénégalaise de l’UA intervient alors que Le Caire se prépare aux négociations parrainées par l’UA qui pourraient être relancées prochainement pour discuter des moyens de parvenir à un accord juridique entre l’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan après l’achèvement du deuxième remplissage du barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD) et les préparatifs éthiopiens pour la troisième phase de remplissage.

L’Égypte cherche à renforcer sa présence économique au Sénégal, et le ministère égyptien de l’Industrie a annoncé le 24 juillet l’organisation d’un plus grand nombre d’expositions périodiques de produits égyptiens au pays de Macky Sall.

Une offensive de charme…

L’Égypte et le Sénégal ont également signé le 9 juillet un protocole pour la création du Conseil d’affaires conjoint égypto-sénégalais, qui vise à doubler le volume des échanges entre les deux pays – qui s’élevait à 67,6 millions de dollars en 2020 – pour le porter à plus de 200 millions de dollars au cours des trois prochaines années.

Le ministre du commerce et de l’industrie, Nevine Gamea, s’est rendu au Sénégal à la tête d’une importante délégation commerciale égyptienne comprenant de grandes entreprises égyptiennes.

Le 10 juillet, le Sénégal a annoncé qu’il était prêt à étudier l’établissement de lignes maritimes directes avec l’Égypte et la suppression des visas d’entrée pour les investisseurs.

Le ministère sénégalais du commerce a déclaré le 8 juillet que l’Égypte se classe au quatrième rang des pays exportant vers le marché sénégalais.

…Sur le Sénégal

L’Égypte a également cherché à courtiser le Sénégal par le biais d’investissements. Dans le domaine de l’eau et des projets d’assainissement, Mme Khader a discuté le 2 décembre 2020, lors de sa rencontre avec le ministre sénégalais de l’eau et de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam, des moyens de stimuler la coopération entre les deux pays.

Dans le domaine de l’aviation, le ministre égyptien de l’aviation civile Mohammad Manar Enabah a discuté, lors d’une réunion en septembre 2020 avec Elie C. Bay, l’ambassadeur du Sénégal en Egypte, de la possibilité d’opérer un vol direct entre Le Caire et Dakar.

Le Sénégal est l’un des pays africains importants que l’Égypte tente de mobiliser contre l’Éthiopie dans la crise du GERD. Le ministre égyptien des affaires étrangères Sameh Shoukry s’est rendu à Dakar en avril et a discuté avec le président sénégalais Macky Sall de la position égyptienne dans cette crise.

Macky Sall, pour une solution radicale

Les récents mouvements égyptiens vers le Sénégal ont incité le Président Sall à déclarer le 10 juillet que “son pays présidera la prochaine session de l’UA en février et fera de la recherche d’une solution radicale à la crise du GERD une priorité absolue afin de préserver les droits historiques du peuple égyptien.”

Le Soudan et l’Ethiopie s’agitent

Le Soudan a également emboîté le pas à l’Égypte pour profiter de la présidence de l’UA par le Sénégal l’année prochaine. Lors de sa visite à Dakar en mai, la ministre soudanaise des Affaires étrangères, Maryam al-Mahdi, a appelé le Président Sall à faire pression sur l’Éthiopie pour qu’elle parvienne à un accord contraignant sur le GERD.

L’Éthiopie n’est pas restée les bras croisés face aux mouvements égypto-soudanais vers le Sénégal. L’ambassadeur éthiopien à Dakar, Melaku Legesse, a rencontré le Président Macky Sall le 4 juillet et les deux parties ont discuté du point de vue du gouvernement éthiopien sur la crise du GERD.

254 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    21:11 - 21/09/2021

    Conférence de l’Agence internationale de l’Énergie atomique : Le discours de Cheikh Oumar Hann Mesri

    Whatsapp
    20:54 - 21/09/2021

    Semaine de la Francophonie scientifique : AUF célèbre son 60ème anniversaire…

    Whatsapp
    20:52 - 21/09/2021

    Dématérialisation des procédures judiciaires : le PAMA accompagne les cours d’Appel

    Whatsapp
    20:51 - 21/09/2021

    Villarreal : Unai Emery prone la patience avec Boulaye Dia !

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp