Crise au Parti démocratique sénégalais : Suite et pas fin… Fada déroule

Senego Tv: Fada, Aïda Mbodj…combattent Me Wade à l’intérieur du Pds

Le Parti démocratique vit des heures sombres depuis l’entrée en rébellion de Modou Diagne Fada. Ce dernier avec d’autres responsables libéraux avaient écrit un mémorandum, contesté certains choix du Secrétaire général national Maître Abdoulaye Wade et exigé des réformes profondes au sein du parti. Dans les heures et les jours qui ont suivi, la fronde de Fada avait défrayé la chronique et suscité beaucoup de passion chez les libéraux. Les rebelles ont été reçus par Wade puis par le candidat virtuel du Pds Karim Wade et les esprits s’apaisèrent, du moins superficiellement.

Mais Fada n’avait pas encore dit son dernier mot; il avait un agenda clair et attendait le moment propice pour frapper. C’est ainsi que la semaine dernière, lors du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale et la mise en place du Groupe liberté et démocratie, Fada s’est encore signalé en mettant en branle la phase 2 de son plan. Aidé par le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse qui rêvait certainement d’une occasion pour étriper le Pds et son fondateur, Fada a réussi à doubler Oumar Sarr et à s’imposer comme le chef de file des libéraux au Parlement.

La réplique n’a pas tardé et les libéraux courroucés et fouettés dans leur orgueil n’hésitèrent pas exclure le « putschiste », après convocation du Secrétariat national du parti. Une aubaine pour Fada qui n’attendait que cet acte pour mieux s’affirmer et pour exiger ce qu’il ne pouvait pas convoquer en tant que responsable simple : un congrès. Aujourd’hui, il se dit prêt et engagé à récupérer le Pds et à en chasser ceux qui « n’ont pas bougé » depuis la perte du pouvoir.

Sûr de ses soutiens au sein du Parti démocratique sénégalais et au sein du pouvoir, Modou Diagne Fada s’est engagé dans une bataille qui nous rappelle à bien des égards les péripéties ayant prévalu à la scission de And Jef Pads. Mais le parti de Landing est-il le Pds? Jusqu’où ira le soutien de Niasse et de Macky? Fada réussira-t-il son coup? Les semaines et mois à venir nous édifieront…

5 COMMENTAIRES
  • lune

    Il ( Fada ) doit tenir , de toute façon il n'a plus absolument rien à perdre , si le PDS est une entreprise privée , et que tous ses membres ne sont que des salariés , il faut le dire . Bon tout le monde sait que je ne suis pas supporter de ce parti mais c'est pas pour ça que je dis ce que je dis , ce que je dis est valable pour tous les autres , regardez ce qui se passe ailleurs des courants existent partout , on se bat partout pour combattre la pensée unique, le Sénégal a besoin du PDS , mais un PDS où chacun a le droit de proposer des réformes et de se servir des textes de la loi pour gagner ou perdre sans crainte d'être exclu du parti.

  • ballake
  • Ngor diouf

    Svp pas de fiction la situation est claire au pds fada le traître se trouve à présent en dehors du parti parce qu' il en a éte exclu maintenant ses agissements xn'interessent plus les libéraux et tout ce qui il entreprendra n'engagera que lui

  • THIONA BOUNOU NGOUR Ték

    FINALEMENT FAUT QUE JE LE DISE SENEGAL POLITIK MONIOU SONAL NDAYAM KOI

  • el hadji medoune diouf

    booleeen ko khamewoon nii kon batey topii ngen idrissa seck,le seul homme capable de décanter le problem des sénégalai

Publiez un commentaire