PUBLICITÉ

Covid-19-Espagne : Pedro Sánchez prolonge l’état d’alarme pour 2 semaines supplémentaires

Le gouvernement prolonge les délais au 26 avril après consultation du comité scientifique

Le gouvernement a décidé de proroger de deux semaines l’état d’alarme pour le coronavirus, jusqu’au 26 avril. Pedro Sánchez a pris cette décision après avoir consulté le comité scientifique, qui analyse toutes les données et modèles statistiques qui calculent la façon dont l’épidémie peut évoluer. 

L’exécutif avait envoyé de nombreux messages positifs ces derniers jours et insisté sur le fait que la courbe s’était stabilisée, mais la contagion continue de s’aggraver et le gouvernement prolonge l’alarme pendant deux semaines supplémentaires. 

Le confinement se poursuit 

Il s’agit de la deuxième prolongation de 15 jours. Le président informe les principaux porte-parole des groupes du Congrès, à commencer par le chef de l’opposition, Pablo Casado, de cette décision de solliciter leur soutien. 

Les formations se sont plaintes que la semaine dernière, quand il a été décidé d’arrêter la production sauf essentielle, elles ne les ont pas notifiées. Cette fois, la formule a été modifiée pour éviter cette critique.

Position du Parti Populaire Espagnol (PP)

La première réaction publique de Casado indique un changement de ton, du moins pour l’instant. “J’ai reçu un appel de Pedro Sánchez pour m’informer qu’il demandera au Congrès de prolonger l’état d’alarme. Je vous ai encore une fois transmis le soutien du Parti populaire aux mesures de confinement contre le coronavirus. La loyauté et l’unité nécessitent efficacité et transparence “, a déclaré le leader du PP sur Twitter.
Plus de 800 morts par jour…
Les données de la semaine, avec un nombre de morts par jour supérieur à 800, ont consolidé l’idée déjà installée dans l’exécutif que l’alarme se développerait, bien que ce qui n’était pas clair soit ce qui arrivera à la grande industrie et à d’autres secteurs non considéré comme fondamental et incapable de télétravailler.

Annonces

Un commentaire

  • El Senegalés

    État d’urgence au lieu d’état d’alarme. Évitez la traduction littérale. Thiey nos journalistes