Côte d’Ivoire : Le PPA-CI dénonce des fraudes lors des élections locales et sénatoriales

Le porte-parole du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition), Justin Katinan Koné, a mis en lumière des allégations de fraudes lors d’une conférence de presse. Il a exprimé le rejet solennel par le PPA-CI des résultats des élections locales et sénatoriales, qu’il juge frauduleux.

Katinan Koné rapporte que dans plusieurs localités, l’administration territoriale s’est montrée partisane en faveur des candidats du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir). Selon lui, elle a agi pour réduire à néant les initiatives prises par l’opposition pour contrer la fraude.

En outre, il accuse l’administration de délivrer de faux récépissés à des électeurs non qualifiés. Il déplore également l’échec de la Commission électorale indépendante. Les élections sénatoriales, qui ont eu lieu le 14 septembre 2023, ont été suivies par l’élection conjointe des conseillers régionaux et municipaux deux semaines plus tard.

Les résultats annoncés par la Commission électorale indépendante (CEI) indiquent que le RHDP a remporté 56 sièges, soit 28 régions. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) a remporté six sièges, soit trois régions, tandis que les indépendants ont remporté deux sièges, soit une région. Le PPA-CI, le parti fondé par l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, n’a obtenu aucun siège.

Laurent Gbagbo, président du PPA-CI, a présidé une session extraordinaire du secrétariat général de son parti le même jour, au Dream Espace à Cocody, dans l’est d’Abidjan. Cette session était élargie aux membres du Conseil stratégique et politique, aux présidentes des Ligues, à la présidente de SAFE, la sentinelle anti-fraude, aux maires élus et à tous les candidats du parti aux élections municipales et régionales du 2 septembre 2023.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire