Coronavirus: Le Khalife des Tidianes exige la vérité de la part de l’État “il n’y a aucune solution”

La Cérémonie du 3ème jour du rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy a été l’occasion pour Serigne Babacar Sy Mansour de se retrouver tête à tête avec le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Venus tous les deux présenter leurs condoléances à la famille du défunt, ils se sont entretenus finalement sur l’actualité concernant la Covid 19.

Pourtant, rien n’était prévu à l’avance. A l’image de Diouf Sarr, le Khalife a tenu à se déplacer, à Dakar, à la maison mortuaire pour marquer sa solidarité avec les enfants et l’épouse du défunt.

Il a d’abord salué la mémoire de Serigne Pape Malick Sy et a aussi présenté ses condoléances aux familles de toutes les personnes disparues ces derniers jours.

A ce stade, Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas pu s’empêcher d’interpeller Diouf Sarr, dans le sens d’une concertation, a-t-il précisé, sur la gestion de la Covid 19 au Sénégal notamment avec le nombre de morts qui attire l’attention. Pour le Khalife, l’heure est grave et il est temps d’en parler plus sérieusement aux Sénégalais, de changer de fusil d’épaule dans la façon de communiquer avec la population qui, a-t-il souligné, semble ignorer la dangerosité de cette maladie.

“Il faut que vous leur disiez les choses telles qu’elles sont. Il faut faire une conférence de presse pour leur expliquer la réalité sur cette maladie qui n’a ni vaccin ni aucun autre remède. Que s’ils ne prennent pas les précautions nécessaires, ils vont certainement mourir. Dites leur enfin que vous n’avez pas de solution pour ceux qui sont déjà sur les lits d’hôpitaux de ce pays et dont les moins chanceux sont en train de mourir”, a conseillé Serigne Babacar Sy Mansour à Abdoulaye Diouf Sarr.

Le Khalife de souligner que “compte tenu du niveau de contamination de la maladie, il est toujours risqué de prier ensemble ou même séparément dans les mosquées. Dieu en a décidé ainsi. Le virus peut être sur place et au moment de se prosterner, on peut le laisser là, ou le contracter. Par ailleurs, dans notre compréhension de l’Islam, la prière collective exige de se mettre pied contre-pied et épaule contre épaule pour respecter les chartes et à ce stade, cela ne vaut plus la peine”, a estimé le Khalife qui dit ne pas comprendre le relâchement de l’Etat quant aux mesures qui avaient été déjà prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

“Vous aviez pris des mesures pour s’adapter au niveau de présence de la maladie. Celle-ci ayant évolué, vous les abandonnez, c’est tout de même incompréhensible”, a-t-il reproché relevant le fait qu’ “Un responsable ne doit jamais fuir ses responsabilités”.

Abonnez-vous pour ne plus manquer les vidéos en rapport avec le Sénégal !
whatsapp 1029
Annonces

(17) commentaires

  • Ibrahima Fall

    Sy Malick wakh deug

  • Ibrahima Fall

    Sy Malick wakh nga deug

  • Nitt

    Vérité

  • G Mbaye

    juste pour justifier la fermeture des mosquées reconnais que c’est vraiment une erreur c’est tout continuer à fermer les mosquées nous parler de pied à pied ou je ne sais quoi arrête de critiquer les autres indirectement respect leur décision même si vous ne le partager pas name sy

    • Djibril Kane

      g Mbaye, mounoo di critiquer yo wi tam indirectement ba pâre beugue tere kou critiquer. Laisse kou beugue critiquer mou critiquer. Critiquer c’est pas manquer de respect. Ici il s agit de santé PUBLIQUE. Tout le monde est concerné. Celui qui juge que les bonnes décisions n ont pas été prises, amna droit diokhe khalaat am. Il n y a pas de ” décision a respecter” qui tienne ici.

      • Mouhamed Sarr

        Tidjilén sén diouma yi té santé yalla Sénégal depuis 4moi lifi hew hamnagne ko dolli santé je vs rappelle on est ds un pays extrêmement pauvre on mange en famille ange rére on dort ensemble 0 distance on y p rien. Corona meneufi Def loufi yénén febaryi défoul. Le reste c l’état qui fait son jeu. Statiquement les résultats ne St pas mauvais dc yén kilifayi bolén dougué thi jeu bi REK matadila

        • Djibril Kane

          Si feekon sant Yaalah mooy aar ci feebar, kon dou niou am esperance de vie bou néewee nii. Il n y a pas que le corona comme maladie., pourquoi sant yalla ak prier ne nous preserve pas des autres feebars? Te moun na am feebar corona bi defou fi yeen dégâts yi en raison de la jeunesse de notre population, ou en raison d ‘ autres facteurs que les professionnels de la santé ne connaissent pas encore du fait de la nouveauté de la maladie. Na niou deuk si dioulli rek. Loolou dou niou radial dara. Gnii de découvrir vaccin bi wala remède bi, gnii di geustou nioo tôt solution bi, les autres wakh rek , te bou profiter ci remède bi nieuwee, ils ne se gênent pas. Et puis pourquoi on est dans un pays extrêmement pauvre, justement en partie parce qu’on croit trop aux vertus de la prière. On surinvestit dans cette dimension pour des résultats nuls, alors qu’on pourrait croire en nos ressources HUMAINES et les utiliser à bon escient pour vaincre cette pauvreté.

  • Bicb

    salame ouvré les mosquée pour prier svp

  • Djibril Kane

    “Si Dieu en a décidé ainsi”, cela vaut pour tout, non? Ce ” Dieu en a décidé ainsi” ne veut pas dire grand chose. Na niou dieul les motoukaays nécessaires pour combattre la maladie. Pour l’instant y a pas de remède, waaye y a des gens qui y travaillent. Il faut faire confiance aux hommes. Ils en viendront à bout. Croyons au génie humain. En attendant prenons les mesures de précaution nécessaires. Waaye, waa Tivaoune, vous au moins vous avez fait de votre mieux. Yeena tan e certains.

  • Zokottou

    Faites attention car coronna virus va tuer ceux qui ont le diabète ou l hypertension voire l asthme quelque soit votre âge

  • Lune

    Je croyais que tous nos chefs religieux , surtout ceux des grandes confréries étaient des gens très avisés , entourés de conseillers qui sont au fait de ce qui se passe dans le monde , apparemment non , ou alors cher khalife peut-être que vous parler sous la colère , la déception , peut-être qu’on nous dit pas toujours de quoi sont morts certains dignitaires . Sinon qui ignore au jour d’aujourd’hui qu’il n’y’ a pas de vaccin contre cette maladie , comment pouvez-vous combattre quelqu’un que vous ne voyez pas , que vous ne savez pas comment il frappe et quand il frappera , le Sénégal sur la planète terre , compte comme un pipi de chat , les granges mammouth sont plus atteints et ils ne peuvent rien faire contre la pandémie , alors le Sénégal n’en parlons pas , encore heureux que nous ne subissons pas comme les grandes nations, ceux qui ont le beau rôle , ce sont ceux là qui ont les fesses au fond de leur chaise et qui donnent des leçons sans jamais rien proposer , c’est toujours : on aurait du faire ceci ou cela , ils ne proposent jamais avant la critique c’est toujours après , il y’en a qui ont même refusé de venir dire ce qu’ils en pensaient quand il a fallu faire bloc , mais cher khalife , avouez que c’est difficile quand même à un ministre de la santé de dire à sa population malade : vous allez tous crevés ! Et si on restait calme un peu .

  • Fallaye

    J’apprécie hautement ce discours responsable:au moins,on sent qu’il a pris le temps de s’informer correctement sur la maladie.A saluer à sa juste valeur.
    Parce que quand des millions de personnes écoutent et exécutent vos ordres,il faut peser le poids de chaque mot qu’on émet !
    Prier est un pilier de l’Islam,mais ce n’est pas valable que dans une mosquée.Toute la terre constitue un lieu de prière,de vénération de et pour Dieu.
    Alors pourquoi s’efforcer de rouvrir les mosquées si leur fermeture évite ne serait ce qu’une seule contamination?
    Malheureusement,la Covid nous a surpris,dans un pays ou l’ignorance pédomine,justement parce qu’on a mis en arriéré plan,l’importance de la 1ére sourate-injonction “Ikhra”(Apprends….).”Apprends pour connaitre,apprends pour pratiquer ta réligion correctement,sans zèle,dans la plus grande simplicité”

  • Abdou Khadre Diop

    danga gneuk Reik . wa touba ngay wakhal tei wa touba wakhougnou al yaw. yaw toggal Reik tei teudj say diouma boudé yakko mom corona mom demagoul minguifi

    • Diop

      Gnu melni yaw nio khamul di wakh lulen di dioureul alku tivaouane ah touba seul gni ignoran khamugn dara nio siy wakh l

      • Diop Mamadou

        @ diop, dieuradieuf lou barri ci yén commentair yi douniou darah danio beuga diakhassé nit gni dongue.
        wassalam

  • Hamidou Ba

    la vérité rien que la vérité avec un président incompétent a deux baal la laisse tomber !!!

  • Ibrahima Sene

    JE NECOUTE PLUS LES GUIDES RELIGIEUX ILS ONT TROP TARDE A PARLER SUR LA SITUATION DU PAYS ABDOU KARIM GUEYE EST AUJOURDHUI DERRERIE LES BARREAUX ALORS QUIL LUTTAIT POUR LA REOUVERTURE DES MOSQUEES EST CE QUE VOUS AVEZ VU UN GUIDE RELIGIEUX QUI EN A PARLE AUCUN DONC MOY LOLOU QUOI SENEGAL YEWOULEEN