PUBLICITÉ

Coronavirus: ” L’Afrique ne doit pas être le nouveau foyer de la maladie”, dit Macky Sall

Face à la pandémie d coronavirus, le président de la République invite ses compatriotes et les étrangers qui vivent parmi nous à s’approprier les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé.

Vigilants…

“Nous devons rester vigilants et prendre le coronavirus très au sérieux. J’appelle mes collègues africains à agir ensemble. L’Afrique ne doit pas être le nouveau foyer de la maladie”, déclare Macky Sall.

Contacts…

Pour rappel, au total, 71 personnes présentées comme des “contacts de haut risque” ont été identifiées et font l’objet d’un suivi des services sanitaires après la confirmation jeudi de cinq nouvelles contaminations au coronavirus au Sénégal.

Cas…

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus en décembre, 124.101 cas d’infection ont été recensés dans 113 pays et territoires, causant la mort de 4.566 personnes, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 17H00 GMT.

whatsapp 358
Annonces

(6) commentaires

  • Casciavit1899

    Alors prends tes responsabilite faites un decret ki interdit tous rassemblement..moi j vie a milan ,vous pouvez slment imaginer la psicos k’on vie C’est innexplicable

  • Colydiallo

    Nous sommes dans un monde globalisè. …sait le president qui doit prendre ses decisions et le fair respecter. …La population doit savoir que çela va toucher tout le monde. ….l’Afrique dèpend de l’Europe si on ferme les avions l’economie va avoir des problèmes. ….alors il faut depister les gents qui vienent dans d’autres pays et affronter tous…je vie en italie et ìçi le gouvernement affronte la maladie avec tous ses forces. …

  • Modou

    Il faut interdire les rassemblements
    Un moyen de combats pour le covid19

  • Saoune++H

    Fermer les frontieres complexé de merde c koi ce bordel, tu vas laissé tn population mourrir

  • Kane Alioune

    Un gouvernement responsable y un presidente a la hauteur de sa tâche doivent agir énergiquement , nous vivons dans un monde globalisé et le Senegal est un pays vulnerable à tous les niveaux.je pense qu’il faut voir l’intérêt general des senegalais et prendre des décisions cohèrentes et laisser à coté les politiques politiciennes, le pays est su dessus de n’importe qui.

  • Alpka Ngom

    Lors de la grippe espagnole qui fait des ravages, il y a eu trois vagues successives.Ici, nous en sommes à la première.
    Le pire est à vénir. Respectons les consignes et redoublons de vigilance.En outre le récession pourrait devenir une terrible dépression économique