PUBLICITÉ

Coronavirus : Fatick sous haute surveillance sanitaire après son 1er cas

Pour mieux accentuer la surveillance épidémiologique, l’hôpital régional de Fatick a mis les bouchées double. Des éléments de la Croix-rouge viennent en appoint au personnel de santé qui veille sur le respect des gestes barrières et mesures hygiéniques.

Babacar Mané le directeur de l’hôpital régional a expliqué que “depuis la détection du premier cas positif à Fatick, nous avons mis en place un dispositif dénommé “TRI” pour l’application du thermo-flash à tout visiteur”.

Tous les cas suspects sont orientés vers une ambulance médicalisée mise à la disposition de la structure sanitaire, par le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

whatsapp 213
Annonces