PUBLICITÉ

Coronavirus – 5 jours, 0 cas de transmission communautaire : Une lueur d’espoir ?

Au Sénégal, la maladie à coronavirus  (Covid-19) continue sa propagation sur l’étendue du territoire national. Même si une légère décélération a été notée ce jeudi 26 mars avec seulement six (6) nouveaux cas positifs bloquant le compteur à cent cinq (105). Aussi, les tests issus de l’Institut Pasteur de Dakar et de l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) n’ont pas fait état de cas de transmission communautaire depuis quelques jours.

Il y a cinq jours, le ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas) révélait  – pour la première fois – des cas (3) issus de transmissions communautaires. La nouvelle ayant fini d’installer la psychose dans le pays. Mais depuis, on n’en constate plus. Fruit des gestes barrières ? du hasard ? De la batterie de mesures édictées par le président de la République ? Autant de questions qui ne sauraient trouvées réponse dans l’immédiat.

Décélération de la pandémie

L’on n’est pas encore à l’heure du pic tant attendu, s’accordent les professionnels de la santé. Ce, eu égard au millier de cas contacts suivis par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Toutefois, une lueur d’espoir naît avec la stagnation des cas issus de transmission communautaire. Le chiffre de 6 cas positifs ce jeudi s’avère réconfortant comparé aux 13 personnes testées positives hier (mercredi). Seulement un hic : des Sénégalais, un particulier des jeunes foulent au pied les règles d’hygiène établies par les autorités gouvernementales et sanitaires.

Couvre-feu  saboté

A peine le couvre-feu entré en vigueur que la déviance s’installe! Insouciance ou inconscience ? Le moins que l’on puisse dire est que les saboteurs de cette mesure ne mesurent guère la gravité de la situation. Invitant les forces de l’ordre à les matraquer. A ce rythme, tout espoir de freiner la propagation du mystérieux virus est anéanti. Les spécialistes n’ont-ils pas dit que le virus ne se déplace pas, mais plutôt les hommes.

L’exemple chinois

La Chine n’est pas encore sortie du tunnel. Toutefois, ce pays de plus d’1,4 milliard d’habitants a réussi à freiner la propagation du virus. Fruit d’un confinement total d’une durée de deux mois, notamment à la province du Hubei, épicentre du Covid-19. Depuis le mercredi 25 mars, les 56 millions d’habitants de cette province sont à nouveau autorisés à sortir de chez eux, à travailler et à se rendre ailleurs en Chine, hormis les 11 millions d’habitants de Wuhan, la capitale.

Si le Sénégal – qui ne vit aucun confinement – veut éradiquer la pandémie, il va sans dire que certains comportements seront bannis. Le blason du civisme redoré sur toute l’étendue du territoire. Acte qui se traduira par le respect, au delà des gestes barrières, des mesures prises par le chef de l’Etat, en particulier l’Etat d’urgence sanitaire et le couvre-feu.

Ci-dessous le nombre des personnes contaminés au Coronavirus/Covid-19 en temps réel dans le monde.
  • Total cas 645,956
  • Total décès 29,980
  • Total Guéris 139,552
  • Cas non guéris 476,424
  • Taux de mortalité 4,5%

Coronavirus Transmission
Annonces

(3) commentaires

Ousmane

Encourageons les services sanitaires j ai la conviction que ils parviendrons a circonscrire l épidémie malgré les moyens insuffisants.on a des hommes de valeurs .Ensemble nous vaincrons

Charles

IL FAUT EVITER LES ATTROUPEMENTS ET DE RESTER A LA MAISON.
SE LAVER LES MAINS SURTOUT AVEC DU SAVON DE MARSEILLE.
LA SOLUTION HYDRO-ALCOOLIQUE N’EXCLUE PAS LE LAVAGE DES MAINS AVEC DE L’EAU ET DU SAVON.

Diop

Alerte:
Les boutiques ont recommencé à vendre du pain. Tout en le manipulant sans gants sans masques.
Manque d’hygiène totale

Publier un commentaire