Cop22 à Marrakech (Maroc) : Bilan à mi-parcours des négociations, Par Abdou Sané

Cop22 à Marrakech (Maroc) : Bilan à mi-parcours des négociations, Par Abdou Sané

 

Finance

Les pays développés veulent mettre en avant la feuille de route des 100 milliards de dollars comme effort pour les financements climat. Ils veulent que cette feuille de route soit revenue par la CoP.

Dans l’Accord de Paris, les pays en développement ont voulu un équilibre entre adaptation-atténuation dans 100 milliards. En ce sens, ils ont proposé un quadruplement des financements pour l’adaptation (soit 32 milliards) d’ici 2020. Les décisions sur cette question vont être discutées durant les prochaines sessions.

Pour le fonds d’adaptation, c’est toujours de voir sa place dans l’Accord de Paris. Les pays développés y sont pour mais veulent que les questions techniques soit résolues avant de prendre une quelconque décision. Sur ce, ils repoussent leur décision à plus tard. Par contre, les pays en développement poussent pour que le rôle de ce fonds soit réglé dans la CoP 22 et que les questions techniques soient réglées ultérieurement.

Pour la comptabilisation des financements, les discussions se sont terminées cette semaine, mais les pays n’ont pas réussi à se mettre d’accord, surtout que la question de comptabilisation de financement est très importante. Le travail a été reconduit l’année prochaine.

Une rencontre ministérielle de haut niveau sur le financement aura lieu le 16 novembre pour discuter sur les financements privés et les financements pour l’adaptation.

Pertes et dommages

Les parties se sont mis d’accord sur le paragraphe 4 des textes de négociation. Le paragraphe 4 « Prie le Comité exécutif d’inclure dans le plan de travail quinquennal un programme de travail stratégique visant à renforcer le soutien, y compris les finances, la technologie et le renforcement des capacités, pour faire face aux pertes et dommages dans les pays en développement particulièrement vulnérables aux effets néfastes des changements climatiques

Invite les parties et les organisations compétentes à soumettre les contributions pertinentes sur les activités possibles au titre de chaque programme de travail stratégique, telles qu’elles figurent dans le cadre indicatif du plan de travail quinquennal du Comité exécutif d’ici février 2017 » (traduction non officielle).

Agriculture

Discussions closes sans accord. Mais l’initiative Triple A (Agriculture-Adaptation-Afrique) est toujours dans les négociations. Il reste à maîtriser ce qui se trouve réellement dans cette initiative pour savoir si c’est une vraie ou fausse solution face aux changements climatiques.

Accord de Paris (APA)

APA a noté que, conformément à l’article 16, paragraphe 6, de la Convention, la première session de la Conférence des Parties siégeant en tant que réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA) doit ouvrir ses portes le mardi 15 novembre 2016.

Pour l’instant les travaux portent sur la rédaction des articles.

Genre

Le Plan de travail de Nairobi sur le genre est revenu sur les tables de négociations. La santé y est prise comme une priorité. Au titre du paragraphe 9, les USA veulent qu’on insère les opportunités de renforcer le partenariat avec les autorités locales et municipales, les communautés autochtones, les caucus genre, organisations de jeunes, religieux et les masses média.

La1ére partie de plénière du SBI a été close samedi. La question Genre et climat n’a pas été revue, on l’espère pour aujourd’hui (lundi 14 novembre)

Ces derniers jours doivent t pourvoir sceller le sort de la CoP 22 qui est dite CoP de l’action. 

GEOGRAPHE-ENVIRONNEMENTALISTE
Président de l’Association Africaine pour la Promotion de la Réduction des Risques  de Catastrophes
Conseiller Départemental de Ziguinchor et président de la commission de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, des Domaines, et de l’Habitat
Membre de l’Observatoire National de la Parité Hommes/ Femmes
UNISDR CHAMPION FOR DISASTER RISK REDUCTION

 

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire