Conflit à l’UCAD : Réponse de SUDES-ESR face au parachutage d’Ismaïla Madior Fall

Conflit à l’UCAD : Réponse de SUDES-ESR face au parachutage d’Ismaïla Madior Fall

La controverse entourant l’affectation de l’ancien ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) persiste, suscitant une vive réaction du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal-Enseignement supérieur et Recherche (SUDES-ESR). Après des échanges tendus avec le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES), SUDES-ESR reproche à ses adversaires de minimiser les faits qu’ils exposent et même de les utiliser pour leur propre argumentation.

Dans cette atmosphère chargée, le SUDES souligne une contradiction apparente entre les déclarations du porte-parole du Recteur, Pr Mbaye Thiam, et celles de Pr Ismaïla Madior Fall, qui a admis avoir demandé son affectation à l’IFAN pour y être plus utile. Le syndicat critique la potentialité d’une procédure illégale et appelle toute la communauté universitaire à lutter contre toute manœuvre illégale qui bafouerait les procédures standard de l’université.

Le SUDES a également pris la parole pour interpeller directement le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Abdourahmane Diouf, lui demandant d’intervenir auprès du Recteur de l’UCAD pour un rappel aux principes de bonne gouvernance, à la veille de la fin de son mandat.

9 COMMENTAIRES
  • Lamine Diop

    Les étudiants doivent refuser d’entrer dans une classe ou amphithéâtre où se trouverait cet énergumène qui prétend être un enseignant.
    Toutes les œuvres produites par cette personne devront être jetées dans le canal de la gueule tapée.
    Ce vaut rien ne mérite même pas que l’on discute de lui.

    • Mas

      Il faut savoir faire preuve de hauteur.Y a trop de haine dans ce pays.
      Lavez vos coeurs way

      • Lamine Diop

        Après l’assassin Macky c’est lui qui vient en second.
        A eux deux ils sont responsables de la mort de plus 50 Sénégalais.
        On peut bien pardonner les erreurs des autres mais on ne peut oublier.

        • Diallo

          Tu as parfaitement raison Merci

  • awocat

    Le Saes verse dans le corporatisme. Ce n’est pas parce que IMF verse ses 10000f dans ce syndicat et en est membre qu’il doit être couvé comme un bébé. Même les oiseaux n’ignorent guère l’ignoble travail effectué par ce gus au point d’être honni par toute une communauté. S’il y ajoute une distorsion des textes et normes universitaires pour se cacher des étudiants et de ses collègues , ce n’est pas au Saes de le protéger. J’en connais dans ce syndicat qui ne sauraient cautionner un tel état de fait.

  • Sow

    Plus idiots que les pastefiens tu meurs IMF n’ a même pas besoin de ce poste les plus grandes universités du monde de l’ arrachent compte tenu de son niveau mais comme vous êtes nuls ça se comprend

    • awocat

      Si l’on va à la recherche d’un nigaud et qu’on tombe sur ta frimousse, pas besoin de continuer .

  • Fall

    Lui il ne cherche plus rien c’est le Sénégal qui a besoin de lui en tout temps et tout lieux way sokhor bakhoul loko meuneul Dara

    • Gabo

      Personne n’a besoin de lui, même reubess n’a pas besoin de lui. Qu’il aille se cacher chez lui

Publiez un commentaire