PUBLICITÉ

“Conférence de presse de Mansour Faye : Zones d’ombre sur un report”

Il était prévu, ce mercredi, que le Ministre Mansour Faye allait parler à la presse, pour faire, aux Sénégalais, le point sur l’opération de distribution de vivres initiée depuis quelques semaines et qui tarde.

Mais, au lieu de la tenir en même temps que le point de presse fait par le ministère de la Santé et de l’action sociale, les journalistes ont été informés que le Ministre va s’adresser aux Sénégalais à 20 heures, heure inhabituelle car depuis le 02 mars, date de survenance du premier cas au Sénégal, toutes les communications ayant un lien avec la Covid-19 se font concomitamment avec le point de la situation.

Malheureusement, à 20 heures, point de conférence de presse. Et non plus de précision sur l’absence de réaction du Ministre. Il semble que le report soit fait sine die.

Une absence de communication qui est pour aggraver les spéculations et autres suspicions sur la question. Et qui, ne serait-ce que pour cette raison, est incompréhensible.

En effet, c’est un secret de polichinelle que l’opération est entourée de beaucoup de polémiques qui n’auraient jamais dû avoir lieu. Malheureusement, avec l’installation tardive du Comité de pilotage, nombre de Sénégalais ont dénoncé les passations de marchés aussi bien sur la dotation de riz que sur le transport. Certains n’ont pas hésité à dénoncer des malversations.

Qu’à cela ne tienne, les opérations étaient malgré tout en cours et tout semblait entrer dans l’ordre.

Toutefois, aujourd’hui, la lenteur observée dans la distribution a encore ravivé les polémiques. Personne n’a compris que depuis qu’elle a été lancée, l’opération tarde encore.

Pourtant, le Ministre Mansour Faye continue à faire des déclarations dans les médias. La dernière en date a été faite au niveau de la région de Thiès où de la distribution a eu lieu.

Mais, la réalité est que beaucoup de départements sont encore laissés en rade.

En conséquence, le fait d’annoncer une déclaration publique ou une conférence de presse et y renoncer sans aucune forme de procès, est une manière de jeter davantage de discrédit sur l’opération. Car, ce silence est incompréhensible et semble cacher un malaise.

Le Ministre a ainsi tout intérêt à se rattraper pour apporter une séance d’explication convaincante. Car, dans tous les cas, la lumière sera un jour faite. Un Comité de suivi est mis en place et ses membres, composés de personnalités connues pour leur compétence et leur patriotisme, feront leur travail et édifieront l’opinion sur tout ce qui a été fait.

Il n’est pas superflu en effet de préciser que face à la virulence de la propagation de la Covid-19, nous devrions travailler à faire l’économie de ces types de polémiques qui ne font que nous dévier de l’essentiel. Et pour ce faire, l’Etat devrait tout faire pour ne pas prêter le flanc.

Mieux, les Sénégalais ont vraiment besoin de ces aides car, une majorité écrasante d’entre eux tire le diable par la queue.

Pis, les activités sont au ralenti et le stress gagne tout le monde en cette période de préparation de la fête de Korité dans un contexte de coronavirus.

* Assane Samb

Annonces

(5) commentaires

  • Malick Diallo

    disons que nous les africains il nous manque de savoire vivre de civisme de lhonnete est surtout nos coutume nousportent prèjudice ya trop de laisser aller de copinage le senegalais a une intuision malsainne cest la mententalitè des afrcains des vrais profitards il sont pas digne il vie que avec largent male aquis toujour le systeme nous sommes male eduquè male preparer lafrique est male partie ya pas discipline

  • Ndiaye

    Assange Samb tu es nui

  • Dex

    MONSIEUR LE MINISTRE IL FAUT REVOIR VOTRE ENTOURAGE AU NIVEAU DE VOTRE MINISTERE , VOS DIRECTEUTS ET DG NE SONT JAMAIS MONTES AU FRONT POUR DEFENDRE LES ACTIONS DU MINISTERE CONTRAIREMENT QUAND VOUS ETIEZ AU MINISTERE DE L EAU

  • Mamadou Diallo

    Cette distribution est un échec. Preuve: jusqu’à présent du riz se trouve gardé à l’ecole primaire des hlm grand- médine et au dépôt de camberéne. Arrêtons le cirque. C’est irresponsable de s’amuser avec l’argent des sénégalais, sur le malheur des autres.

  • Ndiaye

    MANSOUR YA BEUGUE FEGNE !!!