PUBLICITÉ

Cleaning Day : Racine Talla nettoie Wakhinane-Nimzatt…

La seconde phase du Cleaning Day initié par le président Macky Sall s’est tenue ce samedi. Il étaient nombreux les politiques à s’y atteler. Parmi eux, Racine Talla. Le Dg de la Rts était en compagnie du Préfet du département de Guédiawaye, Chérif Mouhamadou Blondin Ndiaye, de la députée Anna Poupaye Gomis, des délégués de quartiers, des imams et des représentants du mouvement associatif de sa commune de Wakhinane-Nimzatt.

Lors de la grande opération de nettoiement menée dans et autour du bassin de rétention de Darourahmane, il a indiqué à ses administrés la voie à suivre. « Charité bien ordonnée, dit-on, commence par soi-même« , rappelle L’Obs… Ainsi, conscient de cet état de fait et soucieux de jouer sa partition dans la concrétisation du vœu du chef de l’Etat de voir le Sénégal débarrassé de ses déchets qui rendent son image moins attrayante qu’elle ne devrait l’être, le maire de la commune de Wakhinane-Nimzatt a mouillé le maillot lors du « cleaning day » organisé dans sa commune.

Alerte…

Ainsi, le principal bassin de rétention dont la construction a nécessité un lourd investissement de plusieurs milliards et censé contribuer à l’évacuation des eaux pluviales est transformé en dépotoir d’ordures. Une situation qui a fini d’engendrer l’obstruction des principales voies de passage d’eau. D’où les risques d’inondations qui hantent le sommeil des riverains de l’ouvrage. Ayant pris la pleine mesure du danger qu’ils encourent, le maire Racine Talla s’est déployé sur les lieux pour sonner l’alerte à travers une séance de sensibilisation de proximité.

« (Le bassin de rétention)… est plutôt construit pour…« 

« Le bassin de rétention est le fruit de la volonté politique et de la clairvoyance du Président de la République d’alléger les souffrances des populations. D’où son érection dans le cadre du plan décennal de lutte contre les inondations. Il n’est pas destiné à recevoir des immondices et des eaux usées. Il est plutôt construit pour l’évacuation des eaux pluviales. Il appartient aux populations d’en faire un bon usage et de l’entretenir pour que son humanisation visible à travers les espaces d’entrainement et de jeux d’enfants érigés par la Coligep ne se désagrège », souligne Racine Talla.

« On va même aller au-delà en faisant…« 

« Nous avons engagé un programme d’électrification solaire et d’aménagement paysager dans les quartiers de la commune. Un tel postulat ne saurait s’accommoder avec un cadre de vie détérioré et rebutant. Pour stimuler les ardeurs des acteurs, nous allons transposer au plan local la généreuse idée du Président de la République d’instaurer le prix de la ville la plus propre. On va même aller au-delà en faisant du malus bonus », assure M. Talla qui s’est, par la suite félicité de la synergie et l’entente qui a prévalu entre les différentes parties prenantes de l’activité durant le processus d’organisation. Il s’agit notamment de l’agence de développement municipal (Adm) l’unité de gestion des déchets solides (Ucg) et le service d’hygiène.

Cleaning Day Macky Sall
Annonces

Publier un commentaire