Cheikh Mouhidine Diallo déplore la lecture superficielle du Coran par une bonne partie des musulmans

Le livre saint qu’est le Coran est généralement lu, superficiellement, selon Cheikh Mouhidine Samba Diallo.
Le chef religieux, fondateur de Sagn Bambara estime que les grandes technologies qui font bouger le monde sont clairement libellées dans le Coran.
« Dieu a inclus dans son dernier et meilleur livre toutes les connaissances qui méritent d’être appréhendées. Je n’en exclus aucune. Aujourd’hui, le monde est dominé par les pays qui savent extraire le pétrole, le gaz, le fer, l’or, le diamant etc… qui savent exploiter l’énergie solaire. Par la grâce de Dieu, le livre Saint renferme tout ce dont l’être humain peut avoir besoin pour profiter de ses richesses naturelles. Le monde musulman, en particulier celui de l’Afrique noire, doit cesser d’apprendre ce joyau de manière superficielle », dira le chef religieux.

Le retard accusé par une grande partie du monde musulman est dû, pour l’essentiel, par une méconnaissance fondamentale du livre Saint du Coran.

Invité par ses disciples étudiants regroupés au sein de « Baladoul Amine » à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Cheikh Mouhidine Samba Diallo a dénoncé certaines pratiques religieuses assimilables à «  l’association ». « Il ne faudra jamais associer Dieu. Allah est unique et sans comparable. Tout procède de Lui. Si toutes les personnes s’étaient accordées à Le considérer comme Tel, le monde serait plus clément ». De Kaolack , Cheikh Mouhidine avait déplacé une forte délégation composée de plusieurs personnalités et de quelques membres de sa famille dont Cheikh Ibrahima Diallo, son fils aîné.

2 COMMENTAIRES
  • AICHA

    machalla Diallo yala n’a yala yagal sa takhawaye weureul saye thieure goudal say fane

  • khadijatou sall

    “ Maa faradnaa fii kitaabine min chay ine“ sadaqa Laahoul rhazimDiauakoumou Laahou Diallo.rhich maa tachaa ou!

Publiez un commentaire