PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
ibrahima sene - Chef de l'opposition: Ibrahima Séne coupe la poire en deux

Chef de l’opposition: Ibrahima Séne coupe la poire en deux

Au Sénégal, le débat sur le chef de l’opposition fait jaser dans l’espace politique. Entre un Idrissa Seck, Président du Parti Rewmi, arrivé deuxième à la présidentielle de février 2019 et un Abdoulaye Wade, disposant du plus grand nombre de sièges à l’hémicycle – devant les autres partis de l’opposition – , le choix s’avère à la fois difficile et alambiqué. Une affaire qu’Ibrahima Séne du Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT) tente d’éplucher.

Ce n’est pas chose aisée. Tellement les forces en face du pouvoir sont nombreuses; et leurs trajectoires font qu’elles se sont toujours affrontées dans l’opposition. « Cela rend impossible de dégager en leur sein, un chef de façon consensuelle. Tandis qu’ailleurs en Afrique, la trajectoire de l’opposition a produit un – homme fort – face au pouvoir. Donc il est utopique de vouloir recopier au Sénégal cette forme de cohabitation entre le pouvoir et l’opposition en dehors de l’Assemblée nationale, qui est le -chef de l’opposition –« , a dit, selon Aps,  Ibrahima Sène.

Assemblée nationale

Ibrahima Séne est catégorique sur la question dite de la cohabitation entre le Président de la République et le chef de l’opposition. Selon lui, celle-ci  se fera « ou bien au sein de l’Assemblée nationale autour de groupes parlementaires, on bien ne se fera pas« .

Chef de l’opposition

Le chef de l’opposition fait parti du 15 point soumis, au référendum de 2016 par l’actuel Président de la République, Macky Sall. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Mais question reste au point mort.

 

 

Chef Ibrahima
Annonces

(4) commentaires

Ngom

Vrai idiot ce vieux !

Makha Ndoye

Il vous jette un os que vous vous empressez de vous disputer pendant qu’il… le vrai opposant est au côté des populations qui souffrent et qui n’est nul autre que SONKO. Malheureusement il n’a ni besoin de ce statut ni de ces 2 milliards. Equipez les hôpitaux avec. La population souffre.

Gainde

Dansokho doit s retourner dans sa tombe plus d dignite dans ce pays

Papemassar Mariamasar

Mais nioune lan legnou bougou koi senegal à entendre ces politiciens donc on laisse macky sans surveillance ni opposition ni droit de regard sur la gestion du pays pendant 5ans encore chef de l’opposition c’est au sortir des suffrages universels le 2ème

Publier un commentaire