Célébration du Gamou: Retour sur les miracles de la Naissance de Mouhamad (Psl)

Célébration du Gamou: Retour sur les miracles de la Naissance de Mouhamad (Psl)

Tous les foyers religieux du Sénégal célèbrent dans la nuit de samedi à dimanche le Gamou ou la naissance de Prophète Mouhamad Psl. Tivaouane qui, en ce jour, est le plus grand point de ralliement des disciples partage la ferveur de ce jour avec Médina Baye, Léona Niassène, Diourbel, Ndiassane, Mpal, Thiénaba bref tous foyers religieux du pays. Senego revient sur les miracles de la Naissance du Meilleur des Hommes qui suscite tant d’effervescence dans notre pays.

Mohammed Paix et Salut sur Lui naquit à la Mecque un lundi matin le douzième jour du mois de Rabi’-Al-Awwal, l’année de l’éléphant, vers 571 de l’ère chrétienne, de son père Abdallah et de sa mère Aminah bint wahb. Il appartenait à la tribu des Banou hachim une famille noble de premier rang à la Mecque.

AbdAllah, son père, mourut deux mois avant la naissance de son fils.

Ibn Sa’d a rapporté que sa mère a dit : « Lorsqu’il naquit, une lumière jaillit de moi et éclaira les palais de Shaam. »

Sa mère n’aurait rien senti des douleurs de l’accouchement, il serait venu au monde circoncis naturellement et son cordon ombilical avait été tranché par les soins de l’Ange Djibril. Les anges l’auraient lavé de toute souillure et l’auraient marqué du sceau de la prophétie sur le dos entre les épaules.

A cet instant même, le feu sacré des Mages s’éteignit et quelques églises s’effondrèrent.

Abdel Mouttalib, le grand-père du prophète, l’appela Mohammed, nom qui, à l’époque, était très peu répandu chez les Arabes.

A l’âge de quarante ans, il s’est vu confié la prophétie et il a sauvé le monde des ténèbres par l’intermédiaire du message divin qu’il portait…

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire