Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Ce que vous ne saviez pas sur Mamadou Gomis, le célèbre photographe

Le photographe Mamadou Gomis a fait ces derniers jours la Une de la presse sénégalaise.
« L’expérience est la source unique de la vérité : elle seule peut nous apprendre quelques choses de nouveau » dit-il.
Entre 1991-1999, il a fait une formation photographique. Il avait à peine 15 ans. Tout jeune, juste après sa formation, il commence à travailler avec des journaux nationaux et internationaux mais aussi avec des Organisations non gouvernementale (ONG) et des agences de presse de renommée internationale. Nombres de célébrités ou de personnalités africaines ont vu leurs premières belles images dans un journal ou un magazine, grâce à son talent de photographe. D’autres, il les a accompagné et soutenu à leurs débuts. Il continue jusqu’à présent d’accompagner d’autres jeunes africains, ici et ailleurs.
Membre fondateur de l’Union des Photojournalistes du Sénégal (Unpjs), créée en 2004, il en a été le Président. M. Gomis est aussi en 2004, responsable du département photographique du quotidien « Le Journal ». Il animait ainsi quotidiennement la rubrique « Arrêt sur image… » qui reflète le quotidien dakarois. Il l’a réédite en 2005 au journal « Walfadjri » sous une autre appellation: « Clin D’œil » et ce jusqu’en 2014.
Une dénomination qui a été le thème de son exposition lors de sa résidence-photographique à Bilbao, en Espagne, en 2011, dans le cadre du projet « Africa.es », avec AECID, sans oublier sa rubrique « Zoom sur… » au journal « Le Quotidien » en 2003 et « 24heures avec… » au quotidien Suisse « Le Temps ». En outre, ses photographies ont été exposées en 2006 à New York lors de l’exposition – Snap Judgments, à Las Palmas – Africalls en 2007 ou encore à Washighton DC, (USA) – African Now, initiée par la Banque mondiale.

Mamadou Gomis, cet ambassadeur de la photographie africaine, demeure le seul africain, jusque-là qui a réussi à exposer son travail lors d’un sommet de l’Union européenne. Certaines de ses œuvres ont fait le tour de plusieurs villes, en Afrique, en 2008 (Dakar, Lagos, Ghana, Addis-Abeba, Cape Town, Maputo) dans le cadre du projet Prêt-à-partager, avec Ifa (Allemagne).
Dakar/Berlin en 2011, son travail dans ce livre, accompagné de workshops dans plusieurs capitales d’Afrique, a été exposé à Berlin et dans plusieurs autres capitales. Sa série, “Gardes à Vous”, en 2012, reste encore dans les documents de l’Institut français à Dakar.
Mamadou Gomis, ce digne fils du Sénégal qui a vu le jour dans le Sénégal profond dans la région de Diourbel, précisément à Ndoulo, c’est aussi des distinctions et des lauréats à plusieurs reprises dans des concours photographiques à travers le monde. Click : « photography award on education by Deutsche Welle » en témoigne. Il est consultant et donne souvent des cours d’apprentissage photographique, en Afrique et dans le monde.

En septembre 2016 à Konya en Turquie, il a été honoré pour la qualité de son travail.
Selon lui, « un bon photographe ne connait ni un riche, ni un pauvre, à l’instant d’une prise de vue. Seule la bonne photographie intéresse un professionnel, à ses moments d’instant de solitude.» Il ajoute, « la photographie est pour le réel ce que la fumée est au feu, l’ombre à la présence, la vie à la mort. C’est la trace du réel! »

0 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    20:46 - 19/09/2021

    Ligue 1: Gana Gueye et le PSG renversent Lyon (Vidéo)

    Whatsapp
    19:52 - 19/09/2021

    Macky à Touba : “C’est un chef de parti mobilisé pour les élections locales”, (selon Abdoul Mbaye)

    Whatsapp
    19:38 - 19/09/2021

    Cagliari: Regardez le 1er but de Keita Baldé avec son nouveau club

    Whatsapp
    19:29 - 19/09/2021

    Ligue des champions – Caf: Teungueth FC éliminé par l’ASEC Mimosas

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp